Une semaine sainte chez soi

Unique dans l’histoire du christianisme de notre pays : la semaine sainte (du 5 au 12 avril), sommet de l’année liturgique où nous revivons le mystère de la passion et de la résurrection du Seigneur sera vécue chacun chez soi.

Il n’y aura certes pas d’absence de célébration, mais la participation de chacun ne pourra se faire que par média interposé : télévision, Internet, radio. Un peu comme si nous étions partis en voyage, dans un pays non chrétien.

Or participer à la semaine sainte, c’est revivre le mystère pascal, le passage de la mort à la Vie de celui qui a inauguré la voie du salut pour toute l’humanité. Vivre la semaine sainte, c’est être avec Lui, Jésus, pour apprendre de Lui le chemin. Être là, à ses côtés, pour voir se réaliser en actes cette victoire étonnante : Jésus, cet homme qui traverse la souffrance et la mort, comme tout homme, mais pas tout à fait. D’une façon si particulière qu’il entre dans la résurrection.

Je suis le premier et le dernier, le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je détiens les clefs de la mort et du séjour des morts” (Apocalypse 1, 18).

Vivre la liturgie de la semaine sainte, vous l’aurez compris, c’est incontournable. Même derrière son écran ou son poste de radio. Car c’est notre vie qui est en jeu. C’est chacun de nous qui doit traverser la souffrance et la mort pour entrer dans la Vie.

Le pape, notre archevêque et ici-même à Saint-Joseph Artisan (sur la Chaîne Internet de la paroisse), nous mettrons tout en oeuvre pour vous rendre accessibles ces mystères. Ce sera toujours moins bien évidemment que si vous pouviez y être physiquement. Mais ce qui est certain, c’est que l’Esprit Saint sera avec vous, chez vous, pour vous y faire communier. Ce qu’il vous demande par contre, c’est de trouver les moyens pour y assister.

Père Jean-Pierre Durand

2 réflexions sur « Une semaine sainte chez soi »

  1. Je n’ai pas pu me connecter hier je suppose que le fait de ne pas avoir de site web est la cause de ce problème ? je n’ai donc pas pu suivre les propositions paroissiales. Mais j’ai pu me connecter au site KTO pour les vêpres et la messe à St Germain l’Auxerrois.
    Faut-il vraiment que j’ai un site Web ?

  2. Nous suivons avec une grande attention les messes depuis 15 jours et continuerons toute la semaine sainte et au-delà. Merci à vous et surtout prenez soin de vous. Maurice et Isabelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*