Tous les articles par Père Jean-Pierre

Dimanche 3 avril : passer la porte de la miséricorde

Notre paroisse vous propose, en ce dimanche de la miséricorde, de vivre une démarche pour passer ensemble la porte sainte à Notre-Dame du Perpétuel Secours.

Vivre la miséricorde en paroisse pour être soutenu par la prière de la communauté chrétienne :

  • Parce que chacun de nous a besoin de la miséricorde du Seigneur.
  • Parce que notre communauté chrétienne a besoin de la miséricorde du Seigneur.

– 14h15 : départ à pied jusqu’à N-D du Perpétuel Secours
– 15h : participation au parcours avec Ste Thérèse de l’E-J apôtre de la miséricorde dans le quartier de Notre-Dame du Perpétuel Secours
– 15h40 : départ en métro (Jaurès ➙ Père Lachaise, se munir de son titre de transport) pour ceux qui ne peuvent pas marcher
– 16h : parcours dans l’église de N-D du Perpétuel Secours et passage de la porte sainte
– 16h30 : Histoire de l’église et de l’icône de N-D du Perpétuel Secours

Le Christ est ressuscité !

La joie pascale doit éclairer nos visages malgré les douleurs et les difficultés qui atteignent toujours notre monde. Il ne s’agit pas de les oublier, ce serait manquer de compassion pour les personnes qui en souffrent. Mais c’est accéder à une réalité plus haute : au-delà de la Passion qui est le chemin par lequel  passent l’humanité et chacun de nous, il y a la Vie, la gloire de la résurrection. C’est ce qui donne sens à nos existences. Etre chrétien, ce n’est pas être résigné à subir. C’est participer à la passion du Christ pour parvenir à sa résurrection. La différence se situe dans le sens que nous donnons à l’épreuve. Se savoir appelé à la résurrection ouvre la possibilité de vivre chaque événement en enfant de lumière. « La vérité vous rendra libre » dit Jésus. Libre d’aimer malgré le mal qui nous atteint ; libre de construire sa vie malgré qu’elle doive se terminer un jour ; libre de croire dans les valeurs qui font vivre même si l’on doit mourir. La résurrection du Christ est l’événement central de l’histoire qui a propulsé l’humanité sur la voie de plus hautes civilisations. Elle est notre héritage, transmis par nos pères dans la foi depuis la christianisation de notre pays. Et elle demeure le dynamisme qui libèrera notre société des péchés qui la retiennent encore captive. A chaque génération, le mal à combattre prend des formes nouvelles où les chrétiens sont interpellés en raison de leur espérance en la vie éternelle. Rejetons donc le péché qui nous entrave et courons l’épreuve qui nous est proposée. Le Christ ressuscité est notre force.

Père Jean-Pierre Durand

Nouvelles du 27 mars

La tunique du Christ

En ce dimanche de Pâques, nous irons voir la tunique du Christ à la basilique Saint Denys d’Argenteuil où elle est exposée. Le départ est prévu à 15h de Saint Joseph Artisan, en transports en commun.

Année sainte de la miséricorde

Pour recevoir une grâce particulière de la miséricorde divine, en cette année qui lui est dédiée, nous vous proposons deux rendez-vous :

  • dimanche prochain 3 avril, le dimanche de la miséricorde, un pèlerinage à Notre-Dame du Perpétuel Secours.
  • samedi 28 mai, matin et après-midi, un pèlerinage de Saint Nicolas des Champs au Sacré-Coeur, en passant par Saint Laurent et Saint Joseph Artisan intitulé de NotreDame des Malades au Sacré-Coeur de Jésus.

Dimanche 3 avril : passer la porte sainte à N-D du Perpétuel Secours

Notre paroisse vous propose, en ce dimanche de la miséricorde, de vivre une démarche pour passer ensemble la porte sainte à Notre-Dame du Perpétuel Secours. Chacun de nous a besoin de la miséricorde du Seigneur.
Vivre la miséricorde en paroisse pour être soutenu par la prière de la communauté chrétienne ; parce que notre paroisse a besoin de la miséricorde du Seigneur.

– 14h15 : départ à pied jusqu’à N-D du Perpétuel Secours
– 15h : participation au parcours avec Ste Thérèse de l’E-J apôtre de la miséricorde dans le quartier de Notre-Dame du Perpétuel Secours
– 15h40 : départ en métro (Jaurès ➙ Père Lachaise, se munir de son titre de transport) pour ceux qui ne peuvent pas marcher
– 16h : parcours dans l’église de N-D du Perpétuel Secours et passage de la porte sainte
– 16h30 : Histoire de l’église et de l’icône de N-D du Perpétuel Secours

L’indulgence plénière

Il est possible d’obtenir une indulgence plénière lors du passage de la porte sainte, aux conditions habituelles :
désir de changement de vie, confession sacramentelle avec absolution personnelle, prière aux intentions du Pape, profession de foi (récitation du Je crois en Dieu). En ce mois de mars 2016, l’intention de prière universelle du Pape est pour  les familles en difficulté. Son intention de prière pour l’évangélisation est pour les chrétiens persécutés.

  • Qu’est-ce qu’une indulgence plénière ?

« Tandis que le pardon sacramentellement reçu assure au baptisé qu’il est pleinement rétabli dans l’amitié de Dieu et lui accorde la grâce de l’Esprit-Saint pour qu’il puisse lutter toujours mieux contre le péché, l’indulgence donne l’espérance que les conséquences des péchés commis n’empêchent pas, au terme de l’histoire, l’accomplissement de l’œuvre de Dieu. L’indulgence peut être gagnée pour soi mais aussi pour des défunts » (site Internet du diocèse de Paris).
Le péché entraîne deux conséquences : une rupture de la communion avec Dieu (restaurée par le sacrement de la réconciliation) mais aussi une peine temporelle due au péché, qui se manifeste par exemple par le  temps de purgatoire après la mort. C’est la peine nécessaire pour que le pécheur abandonne son péché et que remet totalement l’indulgence si elle est plénière. Pour qu’elle soit plénière, le désir de changement c’est à dire la contrition doit être parfaite.

Vie fraternelle

Le dimanche, la table est ouverte à tous. Il vous suffit d’apporter votre repas. L’après-midi, chacun est le bienvenu pour un temps fraternel.

Messe de 10h30

  • Accueil des bébés

Un service d’accueil des bébés jusqu’à 3 ans est organisé à la salle 7 durant la messe de 10h30. Nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour assurer cet accueil.
Contact : Laetitia et Grégoire Robillard.

  • Liturgie de la Parole

Durant les messes de 10h30 du dimanche, un service de la liturgie de la Parole est proposé. A partir de la première lecture, les enfants âgés de 4 à 7 ans sont invités à se diriger vers la salle du frère Alpert (à gauche dans le choeur), pour suivre une une liturgie adaptée à leur âge des lectures de ce dimanche. Ils pourront rejoindre l’assemblée à partir de l’offertoire.
Contact : Gilles et Aurélie Weinmann

Semaine Sainte

Dimanche des Rameaux 20 mars Messe à 10h30

Pas de messe anticipée des Rameaux le samedi soir 19 mars à  cause de la fête de St Joseph.

Mercredi 23 mars à 18h30 Messe chrismale à la cathédrale N-D de Paris

Jeudi saint 24 mars à 19h30 Célébration de la sainte Cène

Prière au reposoir jusqu’à minuit.

Vendredi saint 25 mars
12h15 Chemin de Croix
19h30 Office de la Passion

Fête de Pâques

  •  Samedi 26 mars à 21h Vigile pascale avec le baptême de Marie Li Dong
  • Dimanche 27 mars messes aux heures habituelles, à 10h30 avec les baptêmes des 5 enfants

Dimanche de Pâques 27 mars à 15h : Sortie à Argenteuil, visite de la tunique du Christ. Départ en transports en commun.

Jeudi 24 et vendredi 25 mars, pas de messe à 12h15

Confessions :
mercredi 23 mars de 16h à 17h30
jeudi 24 mars de 16h à 18h

Servants d’autel répétitions pour les jours saints :
jeudi 24 mars à 18h
vendredi 25 mars à 18h
samedi 26 mars de 17h à 18h30

Sermon de Méliton de Sardes (IIè siècle) sur la Pâque

Bien des choses ont été annoncées par de nombreux prophètes en vue du mystère de Pâques qui est le Christ : A lui la gloire pour les siècles des siècles. Amen.

C’est lui qui est venu des cieux sur la terre en faveur de l’homme qui souffre ; il a revêtu cette nature dans le sein de la Vierge et, quand il en est sorti, il était devenu homme ; il a pris sur lui les souffrances de l’homme qui souffre, avec un corps capable de souffrir, et il a détruit les souffrances de la chair ; par l’esprit incapable de mourir, il a tué la mort homicide.

Conduit comme un agneau et immolé comme une brebis, il nous a délivrés de l’idolâtrie du monde comme de la terre d’Egypte ; il nous a libérés de l’esclavage du démon comme de la puissance de Pharaon ; il a marqué nos âmes de son propre Esprit, et de son sang les membres de notre corps.

C’est lui qui a plongé la mort dans la honte et qui a mis le démon dans le deuil, comme Moïse a vaincu Pharaon. C’est lui qui a frappé le péché et a condamné l’injustice à la stérilité, comme Moïse a condamné l’Egypte.

C’est lui qui nous a fait passer de l’esclavage à la liberté, des ténèbres à la lumière, de la mort à la vie, de la tyrannie à la royauté éternelle, lui qui a fait de nous un sacerdoce nouveau, un peuple choisi, pour toujours. C’est lui qui est la Pâque de notre salut.

C’est lui qui endura bien des épreuves en un grand nombre de personnages qui le préfiguraient ; en Abel il a été tué ; en Isaac il a été lié sur le bois ; en Jacob il a été exilé ; en Joseph il a été vendu ; en Moïse il a été exposé à la mort ; dans l’agneau il a été égorgé ; en David il a été en butte aux persécutions ; dans les prophètes il a été méprisé.

C’est lui qui s’est incarné dans une vierge, a été suspendu au bois, enseveli dans la terre, ressuscité d’entre les morts, élevé dans les hauteurs des cieux.

C’est lui, l’agneau muet ; c’est lui l’agneau égorgé ; c’est lui qui est né de Marie, la brebis sans tache ; c’est lui qui a été pris du troupeau, traîné à la boucherie, immolé sur le soir, mis au tombeau vers la nuit. Sur le bois, ses os n’ont pas été brisés ; dans la terre, il n’a pas connu la corruption ; il est ressuscité d’entre les morts et il a ressuscité l’humanité gisant au fond du tombeau.

Nouvelles du 20 mars

Canal–Jeunes

Confirmation Séance de préparation ce dimanche 20 mars à 15h.

Semaine Sainte

Voir le détail des célébrations

Visite de la Tunique du Christ

Dimanche de Pâques 27 mars.

Départ à 15h en transports en commun

En savoir plus…

A noter dans l’agenda

Année sainte de la Miséricorde :annee misericorde 2

 

22-23 avril 2016 Braderie paroissiale
Dimanche 1er mai 2016 Fête de Saint Joseph Travailleur
28 mai : pèlerinage de Notre-Dame des Malades au Coeur de Jésus (St Nicolas des Champs, St Laurent, St Joseph Artisan, le Sacré-Coeur)

19 mars, fête de Saint Joseph époux de Marie

Qui est Saint Joseph

  • 12h15 messe
  • 13h déjeuner festif
  • 15h30 Procession de St Joseph dans les rues du quartier, avec la fanfare d’Annuncio
  • 17h30 Présentation de l’exposition de Street Art d’Emmanuel Brejon : « De tout votre art, soutenez l’ovation » Ps 32,3
  • 20h Soirée Saint Joseph avec témoignages et méditations sur Saint Joseph

Pour le déjeuner festif, apporter un ou plusieurs plats, selon le nombre de personnes que vous amenez, pour les mettre en commun et constituer le buffet.

La procession de St Joseph

Une procession, c’est d’abord une fête. Fêter St Joseph, l’époux de la Vierge Marie. Fêter St Joseph pour son attention envers ceux qui le prient et se confient à lui, en particulier pour ce qu’il fait pour notre paroisse dont il est le saint patron.

La fanfare d’Annuncio animera notre procession et donnera cet esprit de fête que nous voulons porter aux habitants de notre paroisse.
Car une procession, c’est aussi un événement missionnaire. C’est faire entrer un élément du monde d’en-haut dans notre monde profane. C’est pourquoi aussi, à la veille de la semaine sainte, nous irons à la rencontre des personnes pour leur apporter la paix et la joie de Dieu, la fraternité des chrétiens qui leur vient du mystère pascal auquel nous les inviterons.

Nous referons le même parcours que pour la procession de Saint Nicolas. Nous y avons croisé beaucoup de monde. En les voyant à nouveau nous espérons que nous approfondirons notre relation avec eux.

graff 400L’exposition « Street Art »

L’inauguration de l’exposition d’Emmanuel Bréjon, « De tout votre art, soutenez l’ovation », aura lieu après la procession. Le graffiti est un art codé. Emmanuel Bréjon nous expliquera le sens de ses toiles, le message chrétien qui les sous-tend. C’est un art qui parle aux jeunes. Amenons-les à cette exposition où ils découvriront que des jeunes de leur culture eux croient aussi en Dieu.
Cette exposition contiendra aussi des toiles plus expressives sur l’eucharistie.

Joseph-et-JesusLa Soirée Saint Joseph

Nous connaissons depuis plus d’un an maintenant ces soirées où nous nous confions au Christ par l’intercession de St Joseph. C’est un des lieux où nous expérimentons la miséricorde de Dieu, où l’on peut demander la prière des frères pour soi. Par des témoignages sur la prière à St Joseph nous terminerons cette journée auprès du Cœur de Jésus.

Saint Joseph

L’évangile ne rapporte qu’une seule parole prononcée par Joseph : « Jésus », le nom de son fils. C’est le nom que l’ange lui avait dit de donner à l’enfant. Joseph est silencieux. Marie a déjà donné l’acquiescement radical et pur à l’annonce de l’Incarnation. L’effacement de Joseph permet à la Parole divine de se dire, d’être recueillie, message de l’Amour divin offert en Jésus. Le silence n’est pas l’amour mais « sa précaution » (saint Jean de la Croix).
Joseph apprend à son fils Jésus le métier de charpentier, mais aussi à être un homme. Par Joseph, Jésus est juif. Il entre dans son patrimoine culturel et religieux, les traditions de son peuple. Ce testament spirituel par lequel le peuple de Dieu entre en relation avec le Père. « La vocation spirituelle de Joseph consiste en cette pédagogie d’aider l’humanité de Jésus à entrer parfaitement en sa filiation divine » (Mgr Dominique Rey). Joseph est pour Jésus comme une icône du Père. Il donne l’exemple de la docilité à Dieu : il lui obéit dans la foi. A la parole de l’ange, il emmène sa famille en Egypte. Toujours à la parole de l’ange, il la ramène en terre sainte et c’est encore en lui obéissant qu’ils s’installent en Galilée. Pour devenir père, il doit d’abord apprendre à croire dans le Père.
Samedi 19 mars, nous fêterons Saint Joseph, époux de la Vierge Marie : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse (Mt 1, 20). L’irruption de Dieu dans la vie de celle qu’il a choisie le plonge dans le doute. Il connaît trop bien la pureté et la sainteté de Marie pour s’immiscer dans le projet de Dieu. La parole de l’ange lui donne sa mission d’époux de la Mère de Dieu dans la chasteté. Joseph, l’homme juste (Mt 1, 1) y répond avec foi.
Ce samedi 19 mars, en fêtant saint Joseph, le saint patron et protecteur de notre paroisse (comme vous le verrez dans l’exposition sur l’histoire de la paroisse), en célébrant saint Joseph le « rassembleur », en hébreu, celui auprès de qui on grandit, en le suivant en procession, en le priant, puissions-nous grandir nous aussi dans la foi et dans notre mission et d’y faire grandir les autres. Confions-lui en particulier les pères et les époux de notre paroisse.

Père Jean-Pierre Durand

Nouvelles du 13 mars

Cette Semaine

Mercredi 16 mars à 18h Canal-Jeunes : confession des collégiens
Samedi 19 mars FÊTE de SAINT JOSEPH ÉPOUX DE MARIE
12h15h Messe
13h Déjeuner
15h30 Procession avec St Joseph dans les rues du quartier accompagnée par la fanfare d’Annuncio
17h30 Présentation de l’exposition de Street Art d’Emmanuel Bréjon : « De tout votre art soutenez l’ovation »
20h Soirée Saint Joseph avec témoignages et méditations sur Saint Joseph
18h Pas de messe anticipée des Rameeaux
Dimanche 20 mars Les Rameaux
9h00 Messe à Notre-Dame des Malades
10h30 Messe à Saint Joseph Artisan

Fête du 19 mars

Nous avons besoin de vous
Pour distribuer les tracts cette semaine, et œuvrer à l’installation de l’exposition.
Pour assurer les permanences d’accueil durant l’exposition.
Pour les différentes actions à réaliser pour la procession.

Contactez-nous… sjoart@gmail.com

Exposition sur l’histoire de l’église et de Street Art du 19 mars au 1er mai

Nous cherchons des personnes pour assurer l’accueil de cette exposition, de 16h30 à 19h.

Denier de l’église

Vous êtes catholique ? Votre paroisse vit par les dons des fidèles. En participant au denier de l’église, nous vous remercions de lui manifestez votre soutien et votre appartenance, quel que soit votre don.
Vous recevrez prochainement une enveloppe par laquelle vous pourrez effectuer votre don.
Vous pouvez aussi effectuer votre don en ligne, ou bien vous procurer une enveloppe à la sortie de l’église.
Pour en savoir plus sur le denier de l’église.

À noter dans l’agenda

Semaine sainte

Jeudi saint 24 mars à 19h30 Célébration de la sainte Cène
Vendredi saint 25 mars
12h15 Chemin de Croix
19h30 Office de la Passion
Fête de Pâques
Samedi 26 mars à 21h Vigile pascale
Dimanche 27 mars messes aux heures habituelles

Dimanche de Pâques 27 mars 15h : Sortie à Argenteuil, visite de la tunique du Christ. Départ en transports en commun.

Dimanche 3 avril 2016 Dimanche de la Miséricorde : démarche jubilaire à Notre-Dame du Perpétuel Secours
22-23 avril 2016 Braderie paroissiale

Dimanche 1er mai 2016 Fête de Saint Joseph Travailleur

28 mai : pèlerinage de Notre-Dame des Malades au Coeur de Jésus (St Nicolas des Champs, St Laurent, St Joseph Artisan, le Sacré-Coeur)

Canal–Jeunes

Confession des collégiens ce mercredi à 18h.

La Tunique du Christ

« Lorsque les soldats eurent crucifié Jésus, ils prirent ses vêtements et firent quatre parts, une part pour chaque soldat, et la tunique. Or la tunique était sans couture, tissée d’une pièce à partir du haut ; ils se dirent donc entre eux : « Ne la déchirons pas, mais tirons au sort qui l’aura », afin que l’Ecriture fût accomplie : « Ils se sont partagé mes habits, et mon vêtement, ils l’ont tiré au sort ». Voilà donc ce que firent les soldats (Jn 19, 23-24). Cette tunique du Christ maculée de sang après le supplice des coups, de la flagellation, de la couronne d’épines et du portement de croix, s’est donc trouvée en la possession d’un des soldats. Elle est le témoin de toute la Passion qu’a endurée Jésus, versant son sang pour nous sauver et nous réconciliant définitivement avec Dieu.

Or, proche de nous, à la basilique saint Denys d’Argenteuil se trouverait la relique de la tunique du Christ. Celle-ci est-elle authentique ? Son histoire est mouvementée. Selon la Tradition, elle serait restée à Jaffa pendant six siècles, puis aurait été vénérée pendant deux siècles selon saint Grégoire de Tours à Gémia près de Constantinople. Ensuite, au IXème siècle, elle aurait été offerte en cadeau de fiançailles à Charlemagne qui la donna plus tard à une de ses filles abbesses à Argenteuil.

Une série d’analyses scientifiques a été faite à son égard depuis 1893. Effectuées dans les années 2000, les deux analyses au carbone 14 pour dater son âge ont montré des divergences de période, diminuant la valeur d’une telle méthode. En outre, la texture est comparable aux tissus antiques d’origine syrienne trouvés à Doura Europos, près de Palmyre. Sa teinture a été réalisée selon une technique proche-orientale artisanale. Fait étonnant, sur les dix-huit pollens de plantes anciennes originaires de Méditerranée orientale retrouvés sur la relique, sept se retrouvent sur une autre relique remarquable, le suaire d’Oviedo (Espagne), et six sur le linceul de Turin. Autre surprise, la tunique est gorgée de sang. Ce sang est du même groupe sanguin (AB, très rare mais plus répandu en Palestine qu’ailleurs) que le sang présent sur le linceul et sur le suaire d’Oviedo. Enfin, sur ce linceul et la tunique, neuf taches de sang peuvent se superposer. En définitive, cette relique semble correspondre à la véritable tunique du Christ. Il ne s’agit pas d’un objet de foi nécessaire au salut. Mais, vénérer la tunique peut nous unir au Christ qui a souffert pour nous sauver. Il se trouve que cette relique, dont la dernière ostension date de 1984 après celle de 1934, va être exposée exceptionnellement du 25 mars au 10 avril 2016. Dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde, la paroisse propose une sortie le 27 mars, le jour de Pâques, à Argenteuil, à trois quart d’heure de l’église St Joseph en transport en commun. Ne ratez pas cette occasion rare.

Père Jocelyn Petitfils