L’essentiel

“Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur de toute ta force et de tout ton esprit et ton prochain comme toi-même” et la pauvre veuve met dans le tronc du temple de Jérusalem, avec deux piécettes plus que tous les autres car elle a mis tout ce qu’elle avait pour vivre.

En ces 31e et 32e dimanches le Seigneur nous ramène à l’essentiel. Il y a une telle multitude d’épisodes bibliques. Que faire ? Il est vrai que l’Esprit Saint interpelle chacun par une parole particulière, là où il en est de sa relation à Dieu et de sa vie. Mais le but à atteindre est celui qui nous est donné à méditer ici. Un amour pour Dieu et le prochain qui nous prend tout entier, jusqu’à tout donner.

Nos journées se remplissent d’une multitude de choses à faire, d’événements, de paroles, de rencontres. Quel amour mettons-nous en tout cela pour Dieu ou le prochain ? En quoi nous donnons-nous ?Si l’on vit sa vie juste emporté par le flot des devoirs à accomplir et de nos désirs, comment ne pas s’éparpiller, être vide, sans consistance ? Les mois et les années passent sans rien construire. Mais si nous relions ces mêmes événements à l’amour de Dieu et du prochain, l’unité de vie grandit. La cohérence de notre vie s’affermit. L’aspiration profonde à Dieu et au bien du prochain donne sens à l’ensemble. On sait alors pour quoi on existe et ce que l’on veut même si cela se réalise par mille choses différentes.

Les saints que nous fêtons ce 1er novembre nous rappellent cela : leur vie s’est trouvée prise par l’Esprit, orientée, dans un élan qui en a produit la cohésion vers le but que Dieu leur avait assigné. Ils se sont laissé prendre et orienter vers ce but, ils ont tout donné.

Père Jean-Pierre Durand

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*