Témoignage de guérison

Adoration, louange, prière des frères : dans la fidélité à ces humbles moyens une communion réelle s’établit avec Dieu qui intervient dès lors dans nos vies. Une paroissienne nous livre son témoignage :

Je m’appelle Maria Isabel,

Depuis de nombreuses années je souffre de plusieurs pathologies, notamment aux yeux (glaucome). L’hôpital m’a envoyée voir un médecin en ville pour des lunettes, ce que j’ai fait, car ma vue diminuait de plus en plus. Grande fut ma surprise lorsque le médecin me déclara avoir une grosse infection et inflammation. Ce dernier était plutôt dépité, mal à l’aise, allant jusqu’à être désagréable parfois car ma situation le dépassait. Surtout que j’étais très calme malgré ces inquiétudes et il m’a dit qu’en cas d’aggravation, de ne pas hésiter à l’appeler, peu importait l’heure et de me rendre aux urgences.

Il m’a donné une ordonnance pour un traitement de trois semaines, me disant qu’il était hors de question de me prescrire des lunettes dans cette situation.

Suite à toutes ces informations, ayant foi en JÉSUS CHRIST, je lui ai laissé le soin de s’occuper de moi car je suis faible et qu’il agisse selon sa volonté. Ma confiance en lui me disait que Dieu ne pouvait pas m’abandonner. Je n’avais pas d’autre issue.

Je me suis rendue à la pharmacie et, arrivée chez moi, j’ai commencé le traitement le soir du 10 août 2020. Malheureusement, je n’ai pas eu d’amélioration, bien au contraire. Les douleurs avaient empiré et cela m’a beaucoup inquiétée car le docteur avait prévu de m’envoyer à l’hôpital pour subir une intervention.

Le 13 août 2020, n’en pouvant plus, j’ai dit au Seigneur : « Ce sont mes yeux, tu ne peux pas me laisser dans cette situation ». J’ai pris la décision d’aller comme d’habitude à l’adoration pour lui parler en personne et au cours de cet échange avec Dieu, une voix intérieure m’a dit qu’il allait me guérir. J’ai continué à lui parler en insistant sur le fait que c’étaient mes yeux !

Quand le prêtre a enlevé le Saint Sacrement, on a commencé la louange et j’ai continué ma requête. Avant la fin de la louange, le prêtre a lu le texte des laudes et à ce moment j’ai entendu de nouveau : « Je vais te guérir ». Une chaleur est montée dans tout mon corps jusqu’à mes yeux et j’ai ressenti une fraicheur jusqu’au niveau de ma nuque. J’ai eu une étrange sensation de soulagement. J’ai senti que quelque chose était en train de se passer. C’était une intervention car une chose s’est défaite dans mon cou, comme un noeud qui se détache. De suite, j’ai témoigné de ce que je venais de vivre.

Le prêtre et d’autres personnes ont prié pour moi la prière des frères et la douleur dans l’oeil s’est arrêtée net.

Ayant rendez-vous trois semaines plus tard, je me suis rendue au cabinet du docteur et lors de la consultation, il fut étonné des résultats. Ne comprenant pas la guérison rapide de mes yeux, il m’a donné l’ordonnance pour mes lunettes et une lettre pour me rendre à l’hôpital, car il pensait que son appareil était en panne.

En conclusion, je dirais que la FOI sauve et guérit tout. J’en suis la preuve vivante et ne suis pas à ma première guérison miraculeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*