La lectio divina, lecture priante et amoureuse de la Parole de Dieu

En ce temps de « Carême renforcé », voici quelques outils pour mettre ce temps à profit pour écouter davantage la Parole de Dieu.

La Tradition vivante de l’Eglise est riche de manières de prier. En voici une, héritée des moines, qui convient bien par les temps qui courent (parmi d’autres) : la lectio divina.

Comment vivre la lectio divina dans son « monastère domestique » ?

Voici une proposition simple pour aider à sa mise en pratique. On peut la pratiquer seul, ou à plusieurs. Si on le fait à plusieurs, on peut alors partager à chacune des 3 lectures ce qui nous est venu.

0- Choisir un texte de la Bible. Par exemple l’Evangile du dimanche qui vient.
1- Invoquer l’Esprit Saint. C’est Lui qui a inspiré les auteurs de la Bible, et qui en inspire la bonne compréhension en rendant vivants les mots de l’Ecriture.
2- Première lecture du texte. A voix haute si on est plusieurs.
3- Lecture personnelle en silence (quelques minutes).
4- Noter un mot, une expression, un verset qui ont retenu notre attention. (partager aux autres, si on est plusieurs)
5- Deuxième lecture du texte.
6- Lecture personnelle en silence (quelques minutes).
7- Répondre à la question : « quelle est la Bonne Nouvelle que je découvre dans ce texte ? » Il s’agit d’une réponse personnelle (qui peut être différente pour chacun). Si on la partage, on l’exprime en « je », « pour moi… »
8- Troisième lecture du texte.
9- Prière personnelle pendant 5 min. Ce peut être une prière de confiance, demande, remerciement, pénitence, supplication, louange, …L’écoute de la Parole a conduit à ce dialogue intime avec le Seigneur, qui est le coeur de la prière.
10- Partage de sa prière, si on est plusieurs ; éventuellement une prière commune pour conclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*