Quand « roi mage » rime avec « témoignage »

Avant de repartir dans leurs pays, nos trois amis les rois mages ont voulu nous laisser un mot, qu’ils ont confié à St Joseph à notre intention :

« Chers amis, nous avons dû partir précipitamment, et c’est pourquoi nous vous laissons ce mot par l’intermédiaire de Joseph.

Nous tenions à vous témoigner combien notre visite à la crèche de Bethléem nous avait profondément marqués. Nous savions que l’Etoile nous conduisait vers le Roi des Juifs, mais nous ne nous attendions pas à une telle Majesté et une telle Splendeur.

Vraiment, nos cadeaux, que nous avions pourtant prévu pour quelqu’un d’important, paraissaient bien peu devant la Gloire qui s’est offerte à nos yeux. Vous rendez-vous compte ! Ce petit nourrisson n’était autre que le Roi de l’univers, le Dieu qui a créé la terre et les Cieux !

Quand nous avons vu l’Enfant et sa Mère, une douce onction intérieure nous a tous les trois pressés de nous prosterner. Malgré la pauvreté du décor, nous étions certains que l’Enfant était Celui que nous cherchions ! Et quelle joie a envahi nos cœurs !

Les kilomètres parcourus nous paraissent maintenant bien peu devant le Trésor que nous avons trouvé. Cet Enfant, Jésus, le Messie attendu par les Juifs, a changé quelque chose en nous. Une chose est sûre, nous ne pourrons pas garder cela pour nous.

Alors, chers amis de St Joseph, avec Balthazar et Gaspard, nous vous souhaitons une année 2020 riche de la présence de Jésus-Christ. Approchez-vous de Lui et de sa Mère, donnez-vous à Lui, et Il vous donnera la Vie ! »

Père Benoit-Melchior

(Merci à Marielle pour les photomontages)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*