Tous les articles par P. J-P Durand

La lettre du 2 avril

FOCUS
SEMAINE SAINTE

Du 10 au 17 avril 

Les rendez-vous à ne pas manquer :
– La messe des Rameaux et de la Passion du Seigneur
– Les offices des ténèbres (laudes et lectures) pour commencer chacun des trois jours saints du triduum pascal
– La Sainte Cène : l’institution de l’eucharistie et du sacerdoce, le lavement des pieds par le Christ et le reposoir, la veille de sa Passion
– Le Chemin de Croix et l’office de la Passion
– La vigile pascale, célébration de la résurrection, méditation de la Parole de Dieu, renouvellement des promesses du baptême

Tous les horaires sur saintjosephartisan.fr


 

INFORMATIONS ET ÉVÉNEMENTS

Mission des Rameaux

« On pense évangéliser les autres et c’est en nous aussi que la Foi grandi. Faisons confiance à l’Esprit et ensemble quittons nos canapés ! »
Le samedi 9 avril : aller à la rencontre des personnes pour leur donner un rameau.
Messe à 12h15 ; pique-nique tiré du sac ; formation et prière ; départ en binômes jusqu’à 16h30 ; remontées.

Après-midi de prière à Saint Joseph

Dimanche 3 avril à 16h.
Le Seigneur n’a qu’un seul DÉSIR : répandre dans nos cœurs son AMOUR, sa MISÉRICORDE et nous CONSOLER….

Déposons nos cœurs, tous nos soucis, toute notre vie entre les bras humbles et ouverts de Saint Joseph afin qu’il les porte à Jésus !


Petit déjeuner des gens de la rue

Fin des maraudes du dimanche matin auprès des sans abris le 17 avril.Pour y participer, contactez emmwantz@me.com

« Ce que vous avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40).


Catéchisme

Début de la préparation à la première communion le samedi 9 avril de 9h30 à 17h30.

Braderie de printemps

Les samedi 14 et dimanche 15 mai : vêtements et livres d’occasion à prix réduits.

Sainte Miséricorde – Prière pour les Défunts

Tous les dimanches à 14h à l’oratoire de l’Espace Saint-Joseph, pour les âmes du purgatoire.


Chaîne de prière à la cathédrale gréco catholique d’Ukraine

Les paroisses de Paris sont invitées à se relayer pour une soirée de prière pour la paix à la cathédrale gréco-catholique d’Ukraine Saint Volodymyr le Grand de Paris (6e).
Ce projet vous intéresse ? Vous aimeriez y participer ? Envoyez un mail à la paroisse (sjoart@orange.fr) pour nous le dire.


 Ecole Saint-Laurent

Journées portes ouvertes de 9h30 à 14h le samedi 9 avril
Nous invitons les parisiens et franciliens à découvrir l’école Saint-Laurent : Accueil, café, visite de l’établissement, échange avec les familles, les élèves et les enseignants.

Dans le diocèse

– Une vague de mobilisation se met en place pour venir en aide aux personnes fuyant la guerre en Ukraine. Découvrez les informations et les conseils des acteurs locaux du diocèse de Paris.

– Conférences de carême de Notre-Dame de Paris

Homélie de Mgr Georges Pontier à la prison de la Santé

Cathédrale Notre-Dame

« Trois ans après l’incendie de Notre Dame, toutes les paroisses sont invitées à participer à une marche et veillée le lundi Saint, 11 avril 2022. Devant la cathédrale de Paris, nous formerons cette Église vivante, le « Corps du Christ » et témoignerons de l’unité du Peuple de Dieu, « comme des pierres vivantes »(1P2, 5) !

Rdv 19h à Saint Étienne du Mont pour une procession. 20h : veillée sur le parvis ND avec chapelet, lectures, chants interprétés par la famille Lefèvre et Olé Chœur puis adoration.

Événement organisé par un groupe de jeunes, en partenariat avec le diocèse de Paris, toutes les infos sur https://www.paris.catholique.fr/marche-vers-notre-dame-de-paris-57918.html« 


Communauté de l’Emmanuel

Paray 2022 : les inscriptions aux sessions sont ouvertes !

Les dossiers thématiques : Entrez dans la gratitude – Recevoir l’Esprit-Saint – Le Christ vit chez les jeunes – La liturgie …


DEUX SEMAINES SUR LA PAROISSE

Dimanche 3 avril 
Messe pour le Frère Alpert et de Canal-Jeunes 11h, à Saint-Joseph Artisan
Baptême de Julia à 12h15
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts 14h, oratoire de l’Espace Saint-Joseph
Après-midi Saint Joseph à 16h
Lundi 4 avril église fermée
Activité heure, lieu
Activité heure, lieu
Mercredi 6 avril Canal-Jeunes Collégiens à 17h
Vendredi 8 avril
Catéchisme aux heures habituelles
Chemin de Croix à 19h
Chorale paroissiale à 19h30
Samedi 9 avril
Préparation des premières communions à 9h30
Ecole Saint-Laurent : Journées portes ouvertes de 9h30 à 14h
Evangélisation (messe 12h15, pique-nique, formation prière et départ, fin à 17h)
S E M A I N E   S A I N T E 
10 avril D i m a n c h e   d e s   R a m e a u x  et de la Passion du Seigneur
bénédiction des rameaux aux différentes messes :
Messe anticipée le samedi à 18h
• le dimanche messe à 11h (à 9h30 à la chapelle N-D des Malades)
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts 14h, oratoire de l’Espace Saint-Joseph
Adoration et confessions de 17h30 à 19h
Lundi saint  11 et  mardi saint  12 avril Louange, adoration et messe aux heures habituelles
Mercredi saint  13 avril Louange, adoration et messe aux heures habituelles sauf le soir : pas de messe à 18h30 ni d’adoration à 19h car les prêtres sont à la messe chrismale
Canal-Jeunes Collégiens à 17h
J e u d i   s a i n t   14 avril
Office des ténèbres à 7h (office de laudes et lectures) suivi d’un café salle Notre-Dame
Confessions de 16h à 18h
Sainte Cène à 19h
Reposoir jusqu’à minuit
V e n d r e d i   s a i n t  15 avril
Office des ténèbres à 7h (office de laudes et lectures)
Chemin de Croix à 12h15 Départ dans l’église
Catéchisme aux heures habituelles
Office de la Passion à 19h
S a m e d i   s a i n t  16 avril
Office des ténèbres à 9h (office de laudes et lectures) suivi d’un café salle Notre-Dame
• Pas de messe à 12h15
Servants de messe et catéchumènes : répétition à 10h30
Vigile pascale à 21h30 (baptêmes de Isaure, Nabila et Axelle), suivie d’un chocolat chaud
D  i m a n c h e   d e   P â q u e s  17 avril
Messe à 11h (baptêmes de Constance, Elise et Victoire), messe à 9h30 à N-D des Malades
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts 14h, oratoire de l’Espace Saint-Joseph
Adoration et confessions de 17h30 à 19h

Saint Joseph

« Il y a le temple physique, mais il y a encore la présence mystique de celui ou de celle auquel il est dédié. Les pierres de la terre et les pierres vivantes des hommes interpellent le ciel, chacune à leur manière, mais d’un même élan, et le ciel intercède pour les unes comme pour les autres. Les titres de nos églises ne répondent pas à une préoccupation nominative. Dieu aime tellement les temples à lui consacrés que son Esprit place chacun d’eux sous le patronage d’un saint ou d’une sainte. Or, ces ‘voisins de dessus’ sont d’une terrible jalousie : ils agissent avec efficacité insoupçonnée auprès de ceux qui ont été placés sous leur protection… Dieu choisit ses temples, ses demeures minérales sur la terre où se donne à percevoir quelque chose de sa beauté, de sa gloire, de sa compassion pour ses créatures, toutes ses créatures. Témoins, garants, avocats : n’est-ce pas suffisant pour prouver la singulière efficacité des saints patrons ? » (Mgr Jean-Louis Bruguès, 2e conférence de carême 2022 à N-D de Paris).

C’est avec action de grâce que nous nous tournons vers le Seigneur en ces jours de fête pour notre paroisse. Savoir reconnaître les dons du Ciel c’est déjà en prendre conscience pour pouvoir ensuite les expérimenter. A travers les nombreux visages de ceux qui ont été exaucés par saint Joseph, nous comprenons à quel point il prend soin de nous. Nous pouvons aussi supposer son assistance discrète et cachée au quotidien, sans qu’on la lui demande, comme en ce 12 avril 1918 lorsqu’un obus tomba au milieu de la cour, devant l’église, sans exploser !

Une paroisse, une église, un saint patron sont des sources de vie au sein de nos déserts urbains spirituels. Cela vaut bien deux jours de fête.

Père Jean-Pierre Durand

Vivre le carême

Nous vous proposons, pour vivre ce carême  :

Mercredi des Cendres 2 mars

En ce premier jour de carême, l’Eglise demande à chaque catholique de commencer le carême par un jour de jeûne* et d’imposition des cendres. Jour de prise de conscience de la nécessité d’entrer en carême et de l’esprit de pénitence. Tous les catholiques sont appelés à participer à la messe des Cendres :

Messes des Cendres à 7h30, 12h15 et 19h

Fraternités de carême – Temps pascal

Méditation de la Parole de Dieu et préparation à recevoir l’Esprit Saint à la Pentecôte :

En savoir plus

Les vendredis de carême

En mémoire de la passion du Christ, l’Eglise demande aux catholiques de s’abstenir de viande. Nous vous proposons aussi :

Chemin de croix

Tous les vendredis de carême à 19h (même s’il n’y a pas de messe à 18h30 lors des vacances scolaires)

Jeûne*

Tous les vendredis de carême, après le chemin de croix, prendre un repas très sobre constitué d’un bol de riz.

Se confesser

▶ Une journée de la confession aura lieu le vendredi 18 mars. Confessions non-stop de 13h à 22h avec un guide pour se confesser.

Les heures habituelles de confessions demeurent : le jeudi de 16h30 à 18h et le dimanche de 17h30 à 19h.

Petit déjeuner des gens de la rue

Les maraudes ont lieu tous les dimanches jusqu’en avril. Pour y participer, contacter Emmanuel : emmwantz@me.com
Les sans-abris requièrent principalement notre attention durant l’hiver où les conditions sont rudes. L’isolement est source de déshumanisation, c’est pourquoi les rencontrer est particulièrement nécessaire.

Propositions de partage

Proposition de l’Enfance Missionnaire : L’Enfance Missionnaire, qui organise la journée à Lisieux à laquelle les 6e-5e de la paroisse vont participer (le 14 mai), collecte des fonds pour soutenir un projet au Pérou. Ils nous demandent de les soutenir.

Le projet soutient les 200 enfants de l’internat de Santa Clotilde, dans le vicariat apostolique de San José del Amazonas, en Amazonie Péruvienne. L’aide est nécessaire pour : « le catéchisme, l’aide alimentaire, le soutien scolaire, les activités agricoles, les soins médicaux et la prévention ».

Pour faire un don : en espèces auprès d’un prêtre de la paroisse, ou par chèque à l’ordre de « Canal Jeunes » (dans la boîte aux lettres en précisant sur l’enveloppe « pour le projet de l’Enfance Missionnaire »).

Propositions du Diocèse de Paris :

Projet Liban : Distribution d’aliments et produits de 1ère hygiène à des étudiants libanais en difficulté et aide alimentaire pour des famille en difficulté au Liban.
Projet Syrie : Alep, reconstruire l’école des sœurs du Rosaire.
Projet Fonds Insertion Logement : Participer à l’acquisition d’un studio à Paris qui sera loué pour des périodes de 18 mois à des personnes en difficulté aidées pares associations dans leur réinsertion.
Projet Aux Captifs, la Libération : Accueil de Sainte Rita et de Paris Centre : accompagner les femmes victimes de la Traite vers une sortie de prostitution.

chèque à l’ordre de « Fondation Notre-Dame – collecte de carême », à envoyer 10 rue du cloître Notre-Dame, 75004 Paris

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement
UNE SEULE PLANÈTE, UNE SEULE HUMANITÉ, UNE SEULE SOLUTION : L’ÉCOLOGIE INTÉGRALEDu 2 mars au 14 avril 2022, vivons ensemble le carême autour de l’écologie intégrale.

ENSEMBLE, RECONSTRUISONS NOTRE MAISON COMMUNE

En savoir plus

La foi coopérante :
Organisation catholique de solidarité internationale, Fidesco envoie des volontaires qui mettent leurs compétences professionnelles au service de projets de développement mis en oeuvre par l’Eglise locale dans les pays du sud.


* L’Eglise demande que l’on jeûne au moins le mercredi des Cendres et le vendredi saint. Le jeûne consiste à se priver substantiellement de nourriture. Les personnes malades ou âgées et les enfants n’y sont pas soumises.

Courage, va te confesser !

Le sacrement de Pénitence, ou de Réconciliation, encore appelé « confession », est l’un des 7 sacrements de l’Eglise. Cela signifie que c’est le Christ Lui-même qui agit dans la confession, en pardonnant les péchés. La confession est le sacrement par excellence où l’on peut expérimenter la miséricorde infinie de Dieu.

Lors d’une audience générale, place Saint-Pierre, le pape François a donné une catéchèse toute consacrée au sacrement de la pénitence et de la réconciliation. Laissons-lui la parole.

« Cela fait combien de temps que tu n’y es pas allé ? Courage, va te confesser ! Ne perd pas une journée de plus, vas-y, et le prêtre sera le bon. »

« Dans la célébration de ce sacrement, le prêtre ne représente pas seulement Dieu mais toute la communauté, qui se reconnaît dans la fragilité de chacun de ses membres et qui l’accompagne sur son chemin de conversion et de maturation humaine et chrétienne. »

On peut dire : « je ne me confesse qu’à Dieu ». Oui, tu peux dire à Dieu « pardonne-moi » et lui dire tes péchés, mais nos péchés sont aussi contre nos frères, contre l’Église. C’est pour cela qu’il est nécessaire de demander pardon à l’Église, à nos frères, dans la personne du prêtre.

« Mais, Père, j’ai honte… ». La honte aussi est bonne, c’est sain d’avoir un peu honte, parce qu’avoir honte est salutaire. La honte nous fait du bien, parce qu’elle nous rend plus humbles et le prêtre reçoit cette confession avec amour et tendresse et il pardonne au nom de Dieu.

La confession à quelqu’un qui a reçu ce ministère fait du bien. D’un point de vue humain aussi, pour se soulager, il est bon de parler avec son frère et de dire au prêtre ces choses qui pèsent tellement sur mon cœur. Et on sent qu’on s’épanche auprès de Dieu, auprès de l’Église, auprès de notre frère. N’ayez pas peur de la confession !

C’est Jésus qui est là, et Jésus est meilleur que les prêtres, Jésus te reçoit avec beaucoup d’amour. Sois courageux et va te confesser !

Le sacrement de la confession, c’est l’étreinte de l’infinie miséricorde du Père : chaque fois que nous nous confessons, Dieu nous serre dans ses bras, Dieu fait la fête !

Père Benoit Leclerc

La lettre du 5 mars

FOCUS
Le carême à Saint-Joseph Artisan

• Participer à une Fraternité de Carême – Temps pascal (voir ci-dessous)
• Une journée de la confession : le vendredi 18 mars de 13h à 22h.
• Les chemins de croix le vendredi à 19h.
• Jeûner ensemble le vendredi soir avec le bol de riz après le chemin de croix.
• Vivre la charité en participant à Hiver Solidaire ou aux maraudes. En soutenant une oeuvre (voir ci-dessous).
• Une neuvaine à saint Joseph du 11 au 19 mars (voir ci-dessous).
Fête de saint Joseph époux de Marie (19 mars) et Fête paroissiale (20 mars) : voir ci-dessous.


INFORMATIONS ET ÉVÉNEMENTS

Neuvaine à saint Joseph du 11 au 19 mars

de la paroisse Saint-Joseph Artisan

Pour se préparer à la fête de notre saint patron et à la fête paroissiale, nous vous proposons une neuvaine à saint Joseph, lui qui a tant à nous apporter.
Le fascicule de cette neuvaine est disponible dans l’église ou bien sur le site de la paroisse :

Fête de saint Joseph époux de Marie et Fête paroissiale

Samedi 19 mars : pour la fête de notre saint patron, une grand-messe sera dite à 12h15. Apportez un lys pour honorer saint Joseph.
Préparez-vous à ce temps de grâce par la neuvaine à saint Joseph.

Dimanche 20 mars : Pour la fête paroissiale, participez au déjeuner après la messe de 11h. Apportez un plat salé ou sucré pour garnir le buffet en proportion du nombre de personnes que vous amenez.
L’après-midi se poursuivra par la prière mensuelle à saint Joseph à 16h.


Saint Joseph

Après-midi de prière à Saint Joseph

Dimanche 20 mars à 16h. en ce lendemain de fête de saint Joseph époux de Marie et en ce jour de fête paroissiale nous nous tournerons plus particulièrement vers saint Joseph pour nous confier à lui.

Le carême à Saint-Joseph Artisan

Fraternités de Carême/Temps pascal

Partager à partir de la Parole de Dieu, tous les 15 jours, avec une petite fraternité de 5-7 personnes, en vue de demander l’effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte.

Chemin de croix et Bol de riz

Les vendredis de Carême à 19h, dans l’église. Suivi d’un bol de riz.
Le vendredi 25 mars, solennité de l’Annonciation du Seigneur, le chemin de croix sera remplacé par un chapelet médité, dans l’église.

Journée de la confession

Le vendredi 18 mars de 13h à 22h non-stop vous trouverez un prêtre pour recevoir le sacrement de la réconciliation dans l’église où le Saint Sacrement sera exposé.
Il sera possible de se confesser dans les anciens confessionnaux.▶ Pour exposer le Saint Sacrement nous avons besoin de la présence d’adorateurs tout au long de la journée. Merci de vous inscrire sur le tableau au fond de l’église.

Participer à Hiver Solidaire

Nous accueillons une troisième personne, Lynda, qui s’intègre bien dans l’équipe déjà formée.
Venez participer à cette oeuvre qui est si importante pour les personnes accueillies. La joie et la fraternité sont les fruits habituels du rendez-vous.

Petit déjeuner des gens de la rue

Les maraudes ont lieu tous les dimanches jusqu’en avril. Pour y participer, contacter Emmanuel : emmwantz@me.com
Les sans-abris requièrent principalement notre attention durant l’hiver où les conditions sont rudes. L’isolement est source de déshumanisation, c’est pourquoi les rencontrer est particulièrement nécessaire.

Propositions de partage

Proposition de l’Enfance Missionnaire : L’Enfance Missionnaire, qui organise la journée à Lisieux à laquelle les 6e-5e de la paroisse vont participer (le 14 mai), collecte des fonds pour soutenir un projet au Pérou. Ils nous demandent de les soutenir.

Le projet soutient les 200 enfants de l’internat de Santa Clotilde, dans le vicariat apostolique de San José del Amazonas, en Amazonie Péruvienne. L’aide est nécessaire pour : « le catéchisme, l’aide alimentaire, le soutien scolaire, les activités agricoles, les soins médicaux et la prévention ».

Pour faire un don : en espèces auprès d’un prêtre de la paroisse, ou par chèque à l’ordre de « Canal Jeunes » (dans la boîte aux lettres en précisant sur l’enveloppe « pour le projet de l’Enfance Missionnaire »).

Propositions du Diocèse de Paris :

Projet Liban : Distribution d’aliments et produits de 1ère hygiène à des étudiants libanais en difficulté et aide alimentaire pour des famille en difficulté au Liban.
Projet Syrie : Alep, reconstruire l’école des sœurs du Rosaire.
Projet Fonds Insertion Logement : Participer à l’acquisition d’un studio à Paris qui sera loué pour des périodes de 18 mois à des personnes en difficulté aidées pares associations dans leur réinsertion.
Projet Aux Captifs, la Libération : Accueil de Sainte Rita et de Paris Centre : accompagner les femmes victimes de la Traite vers une sortie de prostitution.

chèque à l’ordre de « Fondation Notre-Dame – collecte de carême », à envoyer 10 rue du cloître Notre-Dame, 75004 Paris

Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement
UNE SEULE PLANÈTE, UNE SEULE HUMANITÉ, UNE SEULE SOLUTION : L’ÉCOLOGIE INTÉGRALEDu 2 mars au 14 avril 2022, vivons ensemble le carême autour de l’écologie intégrale.

ENSEMBLE, RECONSTRUISONS NOTRE MAISON COMMUNE

En savoir plus

La foi coopérante :
Organisation catholique de solidarité internationale, Fidesco envoie des volontaires qui mettent leurs compétences professionnelles au service de projets de développement mis en oeuvre par l’Eglise locale dans les pays du sud.


Une personne pour la communication de la paroisse

Nous recherchons une personne bénévole qui désirerait promouvoir la communication de la paroisse Saint-Joseph Artisan. Les activités sont nombreuses et donc difficile de s’y retrouver ! Comment les mettre en valeur, les promouvoir…
Contactez le père Jean-Pierre Durand : sjoart@orange.fr – 01 46 07 92 87

Denier de l’église

► Participer à la campagne du Denier de l’Eglise pour 2022 par un don en ligne
Le Denier de l’Eglise me concerne-t-il ?

Eveil à la foi

Samedi 12 mars à 10h30

Catéchisme

• réunion des parents pour la première communion de leur enfant le lundi 14 mars à 20h.
• Messe des familles le dimanche 20 mars à 11h.

Canal-Jeunes

► Pour les collégiens : de 17h à 19h tous les mercredis (hors vacances scolaires)
► Le 16 mars, temps de louange/adoration avec les jeunes des autres aumôneries du secteur (à St Joseph Artisan)
► Il est encore possible de s’inscrire au Frat de Jambville pour les 4e, 3e, 2nde (WE 3-6 juin).

Lutte contre les abus

La formation à la vigilance concernant les abus sur mineurs a atteint maintenant la quasi totalité des animateurs de la paroisse avec 16 personnes formées sur 18 dont les deux prêtres de la paroisse.
Par le regard croisé de ces personnes sur les mineurs, notre paroisse est un lieu d’autant plus sécurisé pour vos enfants. Nous remercions le diocèse qui a mis au point cette formation et nous nous consacrons désormais à la réalisation des activités à destination des jeunes.

Approfondissement de la foi

Parcours sur l’Eglise.
Prochain RDV le mercredi 16 mars à 20h : l’Eglise prophétique ? et la catholicité de l’Eglise.

Sainte Miséricorde – Prière pour les Défunts

Tous les dimanches à 14h à l’oratoire de l’Espace Saint Joseph (entrée par le porche du 214 rue La Fayette).

Récitation des psaumes samedi 12 mars à 9h


Dans le diocèse

initiation à la prière silencieuse par le pôle mission après abonnement à la page Facebook ou au compte Instagram du Pôle Mission : @polemissiondioceseparis
– L’Office Chrétien des personnes Handicapées vous invite à plonger dans le Cœur à cœur avec Dieu lors d’une veillée de prière avec le père Rousselot et les jeunes du MEJ. Au programme : Louange, méditation, témoignages. Le vendredi 18 mars à 20h à l’Eglise Saint Ignace(75006) en direct sur www.och.fr

Communauté de l’Emmanuel

Histoires de vies : Dieu a agi dans leur vie, ils partagent avec vous ce moment. Rencontrez-les, dialoguez avec eux ! Faites le premier pas !


Prière pour la paix à la cathédrale ukrainienne de Paris

Tous les jours de Carême, la cathédrale ukrainienne gréco-catholique de Paris invite les fidèles à venir prier pour la paix en Ukraine, du lundi au samedi, de 19h30 à 21h.

Le lundi 7 mars, premier jour de Carême pour les byzantins, il y aura un office liturgique de 19h30 à 21h.

Le dimanche, une messe est célébrée à 19h selon le rite byzantin, en français.


Petites annonces

▶ cabinet de recrutement recherche un Maître de cérémonie H/F pour le Service Catholique Funéraire.

DEUX SEMAINES SUR LA PAROISSE

Samedi 5 mars Appel décisif pour les catéchumènes, à Saint-Sulpice
Dimanche 6 mars 
Maraudes rendez-vous 8h15 salle Notre-Dame
Remise du Notre Père aux catéchumènes à la messe de 11h
Prière des frères à 12h
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts à 14h
Lancement des Fraternités de carême – Temps pascal à 16h
Lundi 7 mars église fermée
Mercredi 9 mars
Canal-Jeunes Collégiens 16h30
Conseil pastoral 20h30
Jeudi 10 mars
Catéchuménat à 20h
Vendredi 11 mars Début de la neuvaine à saint Joseph
Catéchisme après la classe
Réunion des catéchistes à 18h
Messe à 18h30 Chemin de croix à 19h suivi du bol de riz
Chorale à 19h
Préparation des parents au baptême à 20h
Samedi 12 mars
Sainte Miséricorde : récitation des psaumes à 9h
Eveil à la Foi à 10h30
Dimanche 13 mars
Maraudes rendez-vous 8h15 salle Notre-Dame
Préparation des parents au baptême à 9h30
Remise du Crédo aux catéchumènes à la messe de 11h
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts à 14h
Remontées des groupes du synode à 16h
Lundi 14 mars
Louange, adoration et messe aux heures habituelles
Réunion des parents de la première communion à 20h
Mercredi 16 mars
Canal-Jeunes Collégiens 16h30
Assemblée de louange des collégiens à 17h30
Messe de 18h30 et adoration à l’oratoire de l’Espace Saint-Joseph
Approfondissement de la foi à 20h
Vendredi 18 mars
Journée de la confession de 13h à 22h
Catéchisme après la classe
Chemin de Croix à 19h suivi du bol de riz
Chorale à 19h
Samedi 19 mars Fête de saint Joseph époux de Marie
Grande messe à 12h15
Dimanche 20 mars Fête paroissiale
Maraudes rendez-vous 8h15 salle Notre-Dame
Scrutin des catéchumènes à la messe de 11h
Repas paroissial
Sainte Miséricorde – Prière pour les défunts à 14h
Après-midi de prière à saint Joseph à 16h

A NOTER DANS L’AGENDA

Solennité de l’Annonciation du Seigneur vendredi 25 mars

Neuvaine à saint Joseph

de la paroisse Saint-Joseph Artisan

Pour se préparer à la fête de notre saint patron et à la fête paroissiale, nous vous proposons une neuvaine à saint Joseph, lui qui a tant à nous apporter.
Le fascicule de cette neuvaine est aussi disponible dans l’église.

11 mars

Saint Joseph protecteur de l’Eglise et de la paroisse

« Allez à Joseph » (Genèse 41, 55)

« Le Joseph des temps anciens, fils du patriarche Jacob, était le type de saint Joseph, et le premier par sa gloire préfigurait la grandeur du futur gardien de la Sainte Famille » (Léon XIII, encyclique Quamquam pluries, n° 4).

Saint Joseph a protégé la paroisse déjà bien des fois, comme il est mentionné sur le socle de sa statue dans la cour.

En 1871, année où il fut déclaré protecteur de l’Eglise universelle, l’église Saint-Joseph Artisan récemment terminée (1866), est prise pour cible par l’artillerie des communards positionnée aux Buttes Chaumont, une unité de l’armée étant cantonnée ici, sur le terrain de la mission allemande. Quelques coups seulement atteindront l’église, miraculeusement protégée par Saint joseph.

Le 12 avril 1918, alors que les Allemands bombardent Paris par le célèbre canon à longue portée « grosse Bertha », un obus tombe au milieu de la cour sans exploser. Saint Joseph a de nouveau protégé son église.

Ainsi, la protection qu’offre saint Joseph à l’Eglise est bien réelle. Combien de personnes lui sont-elles reconnaissantes par ailleurs pour le soin qu’il aura pris de leur besoin de logement ou de travail ?

De par son mariage avec Marie et sa paternité sur Jésus « Joseph devient le gardien, l’administrateur et le défenseur juridique de la maison divine dont il était le chef. Et pendant toute sa vie, il a rempli ces charges et ces devoirs. Il s’est mis à protéger avec un amour puissant et une sollicitude quotidienne son épouse et le Divin Enfant ; régulièrement par son travail, il gagnait ce qui était nécessaire pour l’un et l’autre pour la nourriture et l’habillement ; il garda l’Enfant menacé de mort par la jalousie d’un monarque, et lui trouva un refuge ; dans les misères du voyage et dans les amertumes de l’exil, il a toujours été le compagnon, l’assistant et le défenseur de la Vierge et de Jésus. Or, la maison divine que Joseph dirigeait avec l’autorité d’un père, était le berceau de l’église naissante. Du fait même que la Très Sainte Vierge est la mère de Jésus-Christ est-elle la mère de tous les chrétiens qu’elle a portés sur le Mont Calvaire au milieu des affres suprêmes de la Rédemption ; Jésus-Christ est, en quelque sorte, le premier-né des chrétiens qui, par l’adoption et la Rédemption, sont ses frères. Et pour de telles raisons, le bienheureux patriarche considère la multitude de chrétiens qui composent l’Église comme spécialement confiée à sa bienveillance – cette famille illimitée répandue sur la terre, sur laquelle, parce qu’il est l’époux de Marie et le Père de Jésus-Christ, il détient, pour ainsi dire, une autorité paternelle. Il est donc naturel et digne qu’en tant que bienheureux Joseph s’occupant de tous les besoins de la famille à Nazareth et qu’il les entoure de sa protection, il se couvre maintenant du manteau de son patronage céleste et défende l’Église de Jésus-Christ » (pape Léon XIII, encyclique Quamquam pluries, n° 3).

▶ Prions aujourd’hui pour la paroisse. Que saint Joseph nous protège dans notre marche vers la réalisation du corps mystique du Christ qu’est l’Eglise et dont nous sommes une petite portion.

▶ Aujourd’hui, je dis du bien de l’Eglise ou des chrétiens à quelqu’un.

 

12 mars

Saint Joseph, père de famille

« Jésus était, à ce que l’on pensait, fils de Joseph, fils d’Éli, fils de Matthate… fils d’Adam, fils de Dieu » (Luc 3, 23-38)

« La grandeur de saint Joseph consiste dans le fait qu’il a été l’époux de Marie et le père adoptif de Jésus. Comme tel, il « se mit au service de tout le dessin salvifique », comme l’affirme saint Jean Chrysostome. Saint Paul VI observe que sa paternité s’est exprimée concrètement dans le fait « d’avoir fait de sa vie un service, un sacrifice au mystère de l’incarnation et à la mission rédemptrice qui y est jointe ; d’avoir usé de l’autorité légale qui lui revenait sur la sainte Famille pour lui faire un don total de soi, de sa vie, de son travail ; d’avoir converti sa vocation humaine à l’amour domestique dans la surhumaine oblation de soi, de son cœur et de toute capacité d’amour mise au service du Messie germé dans sa maison ». En raison de son rôle dans l’histoire du salut, saint Joseph est un père qui a toujours été aimé par le peuple chrétien comme le démontre le fait que, dans le monde entier, de nombreuses églises lui ont été dédiées. Plusieurs Instituts religieux, Confréries et groupes ecclésiaux sont inspirés de sa spiritualité et portent son nom… De nombreux saints et saintes ont été ses dévots passionnés, parmi lesquels Thérèse d’Avila qui l’adopta comme avocat et intercesseur, se recommandant beaucoup à lui et recevant toutes les grâces qu’elle lui demandait ; encouragée par son expérience, la sainte persuadait les autres à lui être dévots. » (pape François, lettre apostolique Patris Corde, n° 1).

« Le bonheur de Joseph n’est pas dans la logique du sacrifice de soi, mais du don de soi. On ne perçoit jamais en cet homme de la frustration, mais seulement de la confiance. Son silence persistant ne contient pas de plaintes mais toujours des gestes concrets de confiance. Le monde a besoin de pères, il refuse les chefs, il refuse celui qui veut utiliser la possession de l’autre pour remplir son propre vide ; il refuse ceux qui confondent autorité avec autoritarisme, service avec servilité, confrontation avec oppression, charité avec assistanat, force avec destruction. Toute vraie vocation naît du don de soi qui est la maturation du simple sacrifice. Ce type de maturité est demandé même dans le sacerdoce et dans la vie consacrée. Là où une vocation matrimoniale, célibataire ou virginale n’arrive pas à la maturation du don de soi en s’arrêtant seulement à la logique du sacrifice, alors, au lieu de se faire signe de la beauté et de la joie de l’amour elle risque d’exprimer malheur, tristesse et frustration » (pape François, lettre apostolique Patris Corde, n° 7).

▶ Prions aujourd’hui pour les pères de famille. Que saint Joseph les aide à trouver leur bonheur dans la réalisation du bonheur de leur épouse et de leurs enfants.

▶ Aujourd’hui, je consacre un moment pour prendre en considération le bien des personnes dont j’ai la charge.

 

13 mars

Saint Joseph, parfait ami

Joseph porte le nom d’un patriarche, Joseph fils de Jacob. Ce dernier, rejeté par ses frères, a finalement vécu la réconciliation avec eux. « Je suis Joseph votre frère » leur dit-il, au moment où il se fait reconnaître, lui qui, exilé en Egypte, était devenu un étranger pour eux.

Depuis l’origine, la fraternité entre les hommes est mise à mal, et les hommes deviennent des étrangers les uns pour les autres. Pourtant, nous avons tous été créés dans le Christ, « premier-né d’une multitude de frères » (Rm 8, 29). Saint Joseph a côtoyé Celui qui seul peut guérir et renouveler la fraternité, par un lien plus profond que toutes les divisions :

« Il a plu à Dieu de faire habiter en lui [Jésus-Christ] toute la plénitude et de tout réconcilier par lui et pour lui, et sur la terre et dans les cieux, ayant établi la paix par le sang de sa croix » (Colossiens 1,19-20).

La paroisse Saint Joseph Artisan est témoin de la paix entre les peuples apportée par Jésus-Christ :

En 1871, quand l’Alsace et la Lorraine sont annexées par les Prussiens, des familles françaises s’exilent et arrivent à Paris. Etant de culture allemande, elles sont accueillies à l’école de la Mission Allemande qui se trouvait ici à l’époque (la paroisse était une mission germanophone : Saint Joseph des Allemands). Le frère Alpert, directeur de l’école, les accueille, malgré l’opposition virulente de certains frères allemands. Il souffrira même du départ de 2 frères.

▶ Seigneur, fais de ta maison une maison de prière pour tous les peuples. Donne-nous de vivre à la paroisse une fraternité véritable dans le Christ. Conduis à la réconciliation les fratries divisées. Nous te prions pour l’amitié et la fraternité entre les peuples, dans notre quartier, comme dans le monde entier. Protège-nous de la guerre, donne-nous la paix acquise par ton sang.

▶ J’adresse la parole à une personne que je ne connais pas ou bien J’apprends à dire « bonjour » dans une autre langue (et si possible je le met en pratique).

 

14 mars

Saint Joseph travailleur

« N’est-ce pas le fils du charpentier ? »  (Matthieu 13, 55)

Saint Joseph était un artisan (tekton en grec). Sans doute un charpentier, en tout cas un travailleur de ses mains. Il a connu la réalité humble et noble du travail quotidien. Il a gagné son pain à la sueur de son front. Par son travail, il a apporté sa pierre au bien commun de sa ville de Nazareth et des alentours. Son travail a également été pour lui un lieu d’épanouissement, de créativité, d’expression, de relations sociales.

Comme le rappelle le pape François, le travail ne se résume cependant pas aux activités salariées. Pensons à tous les parents au foyer dévoués à l’éducation de leurs enfants, toutes les personnes engagées de manière bénévole dans le milieu associatif, etc…Chacun à sa manière contribue à la construction de la « civilisation de l’amour ».

Le travail des hommes et des femmes qui mènent leurs activités de manière à bien servir la société, est « un prolongement de l’œuvre du Créateur, un service de leurs frères, un apport personnel à la réalisation du plan providentiel dans l’histoire » (Vatican II).

▶ Seigneur, nous te confions tous les hommes et les femmes qui travaillent dans notre quartier (commerçants, professionnels de la santé, coiffeurs, livreurs, artisans, pompiers, restaurateurs, professeurs…). Nous te prions aussi pour ceux qui cherchent un travail, ou qui souffrent dans leur travail. Donne à chacun la possibilité de se donner et de se réaliser en mettant ses compétences au service des autres.

▶ Je fais de mon mieux le travail d’aujourd’hui par amour pour Dieu et pour les autres.

 

15 mars

Saint Joseph, patron de la bonne mort

« Joseph te fermera les yeux » (Genèse 46,4)

Saint Joseph est traditionnellement invoqué comme patron de la « bonne mort ». Pourtant, nous ne savons rien de sa mort à lui.

Mais nous savons que sa vie a été un itinéraire d’abandon au projet de Dieu. Or, tous nos actes d’abandon à la volonté de Dieu, nous préparent à nous abandonner avec confiance dans ses mains au moment du grand passage. C’est cela une « bonne mort ». On peut imaginer Joseph dans cette attitude au moment de sa mort.

Cet abandon confiant, Joseph l’a appris à travers de multiples « petites morts » durant sa vie : mort à son projet d’épouser Marie ; mort à sa décision de ne plus l’épouser ; mort à sa vie paisible à Nazareth pour aller à Bethléem ; mort à la possibilité de rester dans son propre pays à cause de la menace d’Hérode, etc…En acceptant de mourir à ses projets, Joseph a fait le choix de Dieu, pour entrer pleinement dans la Vie.

Lui qui a côtoyé Celui qui est « la Résurrection et la vie », peut nous aider à nous abandonner avec confiance entre les mains de Dieu, maintenant et à l’heure de notre mort.

▶ Seigneur, nous te prions pour tous ceux qui sont proches de la mort. Nous te prions pour tous les malades et tous ceux qui sont dans l’épreuve, dans les hôpitaux du quartier ou à domicile. Que Saint Joseph leur montre le chemin de l’abandon confiant entre tes mains. Nous te prions également pour tous les défunts de nos familles, de la paroisse, du quartier.

▶ Prier un « Je vous salue Marie » pour tous ceux qui meurent aujourd’hui.

 

16 mars

Saint Joseph éducateur des jeunes

« Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth ; il leur était soumis… Jésus progressait en sagesse et en taille, et en faveur auprès de Dieu et auprès des hommes » (Luc 2,51-52)

Saint Joseph est l’homme à qui Dieu le Père a confié l’éducation de son propre Fils. Quelle mission magnifique…mais quelle responsabilité aussi ! Joseph a sans doute pu être impressionné ; qui en effet aurait pu dire qu’il est à la hauteur ? Mais Joseph a fait le choix de la confiance en Dieu. Il a cru que ce que Dieu demande, Dieu rend capable de l’accomplir.

Avec Marie, Joseph a donc veillé à l’éducation du jeune Jésus. Il a pris soin de sa croissance humaine et spirituelle. Obéissant lui-même à Dieu, il a pu exercer sur lui sans complexe une autorité de père et d’éducateur, une autorité qui fait grandir l’autre en maturité et en liberté.

Comme Joseph, nous pouvons être impressionnés devant la responsabilité d’élever nos enfants ou les jeunes qui nous sont confiés. Mais comme lui, faisons le choix de la confiance.

▶ Seigneur, nous te prions pour les jeunes de la paroisse : ceux de l’éveil à la foi, du catéchisme, de l’aumônerie… Nous te prions pour tous les jeunes des établissements scolaires du quartier : crèches, écoles, collèges, lycées. Par l’intercession de Saint Joseph, nous te les confions ainsi que tous ceux qui travaillent à leur éducation tant humaine que spirituelle : parents, professeurs, éducateurs, aumôniers…

▶ Je remercie Dieu pour tous ceux qui ont contribué à mon éducation.

 

17 mars

Saint Joseph défenseur de la chasteté

« N’appelez personne votre Père sur la terre : car vous n’en avez qu’un, le Père céleste » (Mt 23, 9)

Le lys, symbole de chasteté, est l’ornement des représentations de saint Joseph.

« Être père signifie introduire l’enfant à l’expérience de la vie, à la réalité. Ne pas le retenir, ne pas l’emprisonner, ne pas le posséder, mais le rendre capable de choix, de liberté, de départs. C’est peut-être pourquoi, à côté du nom de père, la tradition a qualifié Joseph de “très chaste”. Ce n’est pas une indication simplement affective, mais c’est la synthèse d’une attitude qui exprime le contraire de la possession. La chasteté est le fait de se libérer de la possession dans tous les domaines de la vie. C’est seulement quand un amour est chaste qu’il est vraiment amour. L’amour qui veut posséder devient toujours à la fin dangereux, il emprisonne, étouffe, rend malheureux. Dieu lui-même a aimé l’homme d’un amour chaste, en le laissant libre même de se tromper et de se retourner contre lui. La logique de l’amour est toujours une logique de liberté, et Joseph a su aimer de manière extraordinairement libre. Il ne s’est jamais mis au centre. Il a su se décentrer, mettre au centre de sa vie Marie et Jésus… La paternité qui renonce à la tentation de vivre la vie des enfants ouvre toujours tout grand des espaces à l’inédit. Chaque enfant porte toujours avec soi un mystère, un inédit qui peut être révélé seulement avec l’aide d’un père qui respecte sa liberté. Un père qui est conscient de compléter son action éducative et de vivre pleinement la paternité seulement quand il s’est rendu “inutile”, quand il voit que l’enfant est autonome et marche tout seul sur les sentiers de la vie, quand il se met dans la situation de Joseph qui a toujours su que cet Enfant n’était pas le sien mais avait été simplement confié à ses soins. Au fond, c’est ce que laisse entendre Jésus quand il dit : « N’appelez personne votre Père sur la terre : car vous n’en avez qu’un, le Père céleste » (Mt 23, 9) » (pape François, lettre apostolique Patris Corde, n° 7).

▶ Prions aujourd’hui pour que nous grandissions dans la vertu de chasteté afin que notre amour soit plus authentiquement tourné vers l’autre.

▶ Aujourd’hui, je m’efforce à la pureté dans mes relations avec les autres.

 

18 mars

Saint Joseph, terreur des démons

« Lui seul est mon rocher, mon salut, ma citadelle : je reste inébranlable » (Ps 61,3).

Saint Joseph est invoqué dans les litanies comme « terreur des démons ». Il fut le gardien du Sauveur devant qui les puissances infernales se brisèrent lorsqu’elles inspirèrent aux rois d’Israël de tuer le Messie. Parce qu’il se voulait le serviteur du dessein de Dieu, à l’opposé du diable qui ne veut pas servir, par la simple obéissance à la Parole de Dieu de partir en Egypte puis de s’installer à Nazareth, saint Joseph fit échapper la sainte famille aux persécuteurs qui n’eurent tout simplement pas prise sur elle. Ainsi saint Joseph oppose-t-il un cœur pur aux attaques du Malin. On ne lui connaît pas d’exorcisme retentissant. Mais la pureté de son cœur est le rempart qu’il oppose à l’Adversaire, paisiblement installé sur le roc de la Parole de Dieu, charpenté dans une foi sans faille, il est le gardien devant qui tremblent les puissances infernales. Aussi les missionnaires et les exorcistes témoignent de la puissance de l’intercession de saint Joseph dans la lutte contre Satan, et même un ancien sataniste tel que le bienheureux Bartolo Longo (1841-1926) qui conseillait à chacun d’aller vers saint Joseph pour trouver la force de combattre les tentations de toutes sortes. Léon XIII tenait beaucoup à ce que les fidèles accompagnent leur chapelet d’une prière à saint Joseph car, disait-il, saint Joseph aide les chrétiens à renvoyer le diable en enfer « surtout lorsque la licence de tout oser pour la ruine de la religion chrétienne semble laissée à la puissance des ténèbres » (Léon XIII, encyclique Quamquam pluries, n° 1). Les démons le savent et ils font tout pour le faire oublier dans le combat contre les ténèbres (cf. le site Aleteia, La prière de Léon XIII à saint Joseph pour chasser le démon).

▶ Prions aujourd’hui pour que nous ayons suffisamment de foi pour servir le Seigneur dans l’obéissance à sa Parole.

▶ Aujourd’hui, je vais me confesser.

 

19 mars

Saint Joseph époux de la vierge Marie

« Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse » (Mt 1, 20)

Saint Joseph fut un véritable époux pour la Vierge Marie. C’est en tant que son époux que l’ange du Seigneur lui dit de prendre chez lui sa femme.  « Il ne savait pas quelle attitude adopter devant cette ‘étonnante’ maternité de Marie. Il cherchait évidemment une réponse à la question qui l’inquiétait, mais surtout il cherchait une issue à cette situation difficile pour lui. Alors qu’il « avait formé ce projet, voici que l’Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint et elle enfantera un fils auquel tu donneras le nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » » (Mt 1, 20-21). Le messager divin introduit Joseph dans le mystère de la maternité de Marie. Celle qui est son « épouse » selon la loi, tout en restant vierge, est devenue mère par le fait de l’Esprit Saint. Et quand le Fils que Marie porte en son sein viendra au monde, il devra recevoir le nom de Jésus… Le messager s’adresse à Joseph en tant qu’ « époux de Marie », celui qui, le moment venu, devra donner ce nom au Fils qui naîtra de la Vierge de Nazareth qui l’a épousé. Il s’adresse donc à Joseph en lui confiant les devoirs d’un Père terrestre à l’égard du Fils de Marie. « A son réveil, Joseph fit ce que l’Ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse » (Mt 1, 24). Il la prit avec tout le mystère de sa maternité, il la prit avec le Fils qui devait venir au monde par le fait de l’Esprit Saint » (pape François, exhortation apostolique Patris corde, n° 1)

▶ Prions aujourd’hui pour les époux afin qu’ils approfondissent le mystère qui unit leur époux au Seigneur.

▶ Aujourd’hui je me mets davantage à l’écoute de mon époux.

« Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux »

La parole que le Christ nous adresse ce dimanche n’est pas un simple conseil pour avoir une vie meilleure ou être béni par Dieu. Jésus nous enjoint d’être miséricordieux comme un commandement. Sinon, nous n’aurons pas de récompense de sa part. Ce doit être la marque des chrétiens car c’est ainsi que nous serons appelés les « fils du Très-Haut ». Ce doit donc être  la marque d’une communauté chrétienne. Au-delà de l’efficacité des services paroissiaux, de la ferveur des célébrations ou du dynamisme des prêtres et des bénévoles, la marque du Royaume est la miséricorde, à l’image du Père miséricordieux.

Placer au centre de la communauté le petit, le pauvre, la personne malade ou handicapée n’est pas qu’un devoir de solidarité, c’est un renversement des valeurs où le fait de servir est plus grand que d’être servi, la marque de l’évangile. Lorsque le Christ a suffisamment changé nos cœurs pour que nous le fassions naturellement, sa parole se vérifie : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que l’on vous reconnaîtra pour mes disciples ». C’est autre chose qu’une simple fraternité ou que de l’amitié. Alors le dernier est premier et le premier est le serviteur de tous.

A une telle communauté, l’Esprit Saint est donné, car Dieu est miséricorde. L’esprit mauvais est chassé avec ses tentations de posséder, de vaine gloire ou de pouvoir. Il suffit de mettre à la première place les petits et la paroisse redevient une famille, nos activités un service plutôt qu’une chasse gardée, ou une compétition vers les places honorifiques avec son cortège de jalousie, d’aigreur et de frustration.

Jésus ose nous proposer d’être « comme le Père », miséricordieux. Si cela ne se réalise pleinement qu’au Ciel, il y a dès ici-bas un avant-goût à le réaliser dans tout ce que nous faisons et entreprenons dans la paroisse.

Père Jean-Pierre Durand

Fraternités de carême – temps pascal

A l’écoute de la Parole de Dieu pour vivre de l’Esprit

« Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique » (Luc 8,21)

Nous vous proposons durant le carême et le temps pascal de former des fraternités autour de la méditation de la Parole de Dieu et de l’écoute de témoignages en vue d’une effusion de l’Esprit Saint à la Pentecôte.

Une fraternité se réunit toutes les 2 semaines, à tour de rôle chez les différents membres de la fraternité (jour à déterminer avec les membres de sa fraternité).

Les fraternités commencent au début du Carême (2 mars) et durent jusqu’à la Pentecôte (5 juin).

Contenu des rencontres : prière, partage à partir de la Parole de Dieu, écoute d’un témoignage.

Les fraternités se réuniront autour de la Pentecôte pour un temps de prière pour demander l’effusion de l’Esprit Saint.

Si vous souhaitez participer à une fraternité, remplissez le formulaire ci-dessous avant le 1er mars. Nous reviendrons vers vous pour vous mettre en contact avec les membres de votre fraternité.

« Tous, unanimes, étaient assidus à la prière, avec quelques femmes dont Marie la mère de Jésus, et avec les frères de Jésus » (Actes 1,14)

La lettre du 5 février

FOCUS
Synode

Derrière ce mot inconnu se cache une belle expérience à faire : se rencontrer, se recevoir comme frères et soeurs et échanger sur notre participation à la vie de l’Eglise. Nous avons fait cet exercice en conseil pastoral et nous avons été étonnés du fruit de fraternité que cela apporte.
Dimanche 6 février, de 16h à 17h30, vous êtes tous invités à participer à cette expérience, à l’initiative du pape François, pour que l’Eglise soit à l’écoute de chacun. Et ce sera en même temps le thème de notre échange. « Le chemin de la synodalité est précisément celui que Dieu attend de l’Église du troisième millénaire » (synodalité : le fait de marcher ensemble).

Lire l’article de Paris Notre-Dame


Qu’est-ce que l’Eglise vous apporte ?

Denier de l’église

► Participer à la campagne du Denier de l’Eglise pour 2022 par un don en ligne
Le Denier de l’Eglise me concerne-t-il ?

Petit déjeuner des gens de la rue

Les maraudes ont lieu tous les dimanches jusqu’en avril. Pour y participer, contacter Emmanuel : emmwantz@me.com
Les sans-abris requièrent principalement notre attention durant l’hiver où les conditions sont rudes. L’isolement est source de déshumanisation, c’est pourquoi les rencontrer est particulièrement nécessaire.

Sacrement des malades

Le dimanche 13 février, durant la messe de 11h, le sacrement des malades sera célébré pour les personnes qui en auront fait la demande préalable auprès d’un prêtre de la paroisse (01 46 07 92 87).

Rencontre des malades

Le mercredi 16 février, à 16h, à l’Espace Saint-Joseph, nous proposons une rencontre pour les personnes malades. Un temps d’échange et de prière, à l’écoute de la Parole de Dieu dans l’espérance de la Vie qui est dans le Christ.

Hiver solidaire

La paroisse accueille maintenant trois personnes avec Blessing qui nous a rejoints. Venez participer à cette action qui manifeste la charité de la communauté chrétienne, dans la paix et la fraternité.

Eveil à la foi

Le samedi 5 février à 10h30.

Canal-Jeunes

– Pour les collégiens : de 17h à 19h tous les mercredis.
► Le 16 mars, temps de prière avec les jeunes des autres paroisses du secteur.
► Derniers jours pour s’inscrire au Frat de Jambville pour les 4e, 3e, 2nde.

Lutte contre les abus

La formations des personnes en lien avec les mineurs se poursuit sur la paroisse : 9 personnes sur 17.
Cette formation a pour but de permettre d’être vigilant à l’attitude juste des éducateurs et à acquérir les réactions appropriées en cas de problème.

Approfondissement de la foi

 

Le mercredi 16 février à 20h. Le parcours sur l’Eglise.

Préparation au mariage

Les deux dernières rencontres : vendredis 4 et 11 février à 20h.

Après-midi de prière à Saint Joseph

Prière pour tous

Avec l’intercession de saint Joseph

Le dimanche 13 février à 16h


Sainte Miséricorde – Prière pour les Défunts

Tous les dimanches à 14h, la prière pour les âmes du purgatoire permet de se faire de nombreux amis…


Dans le diocèse

Pèlerinage diocésain à Rome avec Mgr Tois du 15 au 18 mars 2022

– Voyage à Rome du 14 au 16 mai pour la canonisation du père Charles de Foucauld, en présence de Mgr Georges Pontier, administrateur apostolique

– Elections : décryptage du texte des évêques de France « L’espérance ne déçoit pas » par le P. Stalla Bourdillon


Communauté de l’Emmanuel

– Elections : Prier pour la France et tous les candidats Prions pour la France ! (emmanuel.info)

– Témoignage : Pauline Guérir et se libérer du porno… par le Seigneur

– Découvrir Emmanuel Music en espagnol, portugais, en chinois, etc. Emmanuel Music dans le monde


DEUX SEMAINES SUR LA PAROISSE

Samedi 5 février Eveil à la foi10h30
Dimanche 6 février 
Maraudes sans abris 8h15
Prière pour les défunts 14h
Synode 16h à 17h30
Adoration / Confessions 17h30 à 19h (tous les dimanches)
Lundi 7 février église fermée
Mercredi 9 février
Canal-Jeunes Collégiens
Activité heure, lieu
Activité heure, lieu
Jeudi 10 février Confessions 16h30 à 18h (tous les jeudis)
Vendredi 11 février
Catéchisme après la classe
Chorale 19h à 21h
Préparation au mariage 20h
Dimanche 13 février 
Maraudes sans abris 8h15
Sacrement des malades lors de la messe de 11h
Baptême de Virgile 12h15
Prière pour les défunts 14h
Après-Midi Saint Joseph 16h à 17h30
Lundi 14 février
Louange 8h
Adoration 8h30 à 9h30
Messe 12h15
Mercredi 16 février
Rencontre des malades à 16h Espace Saint-Joseph
Canal-Jeunes Collégiens
Approfondissement de la foi 20h
Catéchuménat 20h
Vendredi 18 février
Catéchisme après la classe
Chorale 19h à 21h
Samedi 19 février
Messe 12h15
Dimanche 20 février 
Maraudes sans abris 8h15
Baptême de Elisabeth 12h15
Prière pour les défunts 14h
A NOTER DANS L’AGENDA
Entrée en carême le mercredi des Cendres 2 mars
Fête de Saint Joseph époux de Marie samedi 19 mars
Fête paroissiale dimanche 20 mars

Elections : le document de réflexion de l’épiscopat

« L’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.« 

Saint Paul aux Romains 5, 5

En amont de la période électorale, les évêques proposent une réflexion éthique, nourrie par la foi, sur les enjeux essentiels de notre société. Ils désirent éclairer le discernement, sans confessionnaliser le débat, sans consigne de vote, car « il n’y a pas de vote catholique, il y a des catholiques qui votent ». Les joies et les peines de notre monde sont aussi celles des chrétiens. Ceux-ci peuvent les appréhender avec l’espérance qu’au cœur de tout homme, par la grâce de Dieu, se trouvent les ressources nécessaires pour affronter les problèmes du présent en hommes de bien, dans la paix.

A nous, chrétiens, de susciter ces énergies sur les sept thèmes retenus par l’épiscopat :

  • le choix de vivre ensemble en paix, qui n’est pas une évidence, face à la déconstruction de la société
  • le choix de la vie comme nous l’a enseigné l’épidémie du COVID 19, mais qui devrait s’élargir à la vie naissante et finissante
  • liberté, égalité, fraternité : l’importance et les limites du politique
  • l’importance des religions : non pas une menace mais une chance si l’on accepte la rencontre des autres
  • le choix d’une écologie intégrale au sens du respect de toutes les dimensions de la personne humaine : physique mais aussi intellectuelle et spirituelle
  • la place de la France dans le monde : la construction européenne, la question migratoire, les questions internationales
  • que laisserons-nous aux générations futures : les questions de la dette, de la culture, de l’histoire, de la spiritualité

Sur chacun de ces chapitres : trois paragraphes et des questions pour susciter la réflexion dans le métro, en marchant ou en faisant ses course. Un petit livre qui fait réfléchir : L’espérance ne déçoit pas.

Père Jean-Pierre Durand