Une grossesse pas comme les autres

« Voici que la vierge est enceinte et enfante un fils et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. » (Is 7,14)

Nous attendons une naissance. C’est donc le temps de la grossesse. La venue du nouveau-né est certaine, les faire-part n’ont d’ailleurs pas manqué de l’annoncer dans les Ecritures d’Israël. Nous savons aussi qu’il est de lignée royale. Son Nom même est connu : ‘Emmanuel’, c’est-à-dire ‘’Dieu avec nous’’.

Comme toute naissance, elle demande une préparation. Les parents savent bien qu’avant le jour-J, il faut commencer à s’organiser un peu. La vie de la famille va changer avec l’arrivée du bébé. Il va falloir s’occuper de lui, le nourrir, le vêtir, lui apprendre à parler, à marcher, l’éduquer, bref, lui apprendre la vie ! Mais ici, le bébé que nous attendons est différent…C’est lui qui vient s’occuper de nous ! C’est lui qui vient nourrir nos corps et nos âmes affamées de vérité et d’amour, de justice et de paix ; nous enseigner le langage de Dieu ; nous apprendre à marcher dans les voies de Dieu, voies de simplicité, de confiance, d’amour, d’humilité ; bref, c’est lui qui vient nous apprendre la Vie !

En conséquence, la préparation de la naissance ne consiste plus à organiser tout ce qui sera nécessaire pour s’occuper du bébé, mais à nous défaire de ce qui nous encombre pour que Lui puisse s’occuper de nous. Marie et Joseph eux-mêmes ont été bousculés de leurs repères habituels peu avant l’arrivée de l’Enfant-Dieu : un recensement les oblige à quitter Nazareth pour se rendre à Bethléem, en fin de grossesse de Marie. Si les événements nous surprennent à l’approche de la venue de Jésus, laissons la Providence bousculer nos repères pour que Jésus puisse nous rejoindre comme Lui le veut.

Père Benoit Leclerc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*