Tous les articles par Père Jean-Pierre

Un Carême qui déchire !

« Revenez à moi – dit le Seigneur- de tout votre cœur dans le jeûne, les larmes et le deuil. Déchirez votre cœur et non vos vêtements » (Joël 2,12). Voilà la parole par laquelle le Carême commence chaque année. Quelle drôle d’introduction ! Il s’agit d’un curieux appel à déchirer son âme. Pourquoi une telle demande ? Pourquoi se faire passer au scalpel ? Dieu veut-il nous faire du mal ? Est-ce que la Bible et l’Eglise nous incite au dolorisme ?

Notre société moderne n’est pas habituée à ce genre de parole. Nous cherchons à tout prix des recettes de bien-être, de « développement personnel ». Et c’est vrai que malgré les progrès du confort matériel, une grande souffrance psychique accable beaucoup d’entre nous. Le rythme effréné du travail et de la vie quotidienne, les sollicitations publicitaires et commerciales de plus en plus persuasives et séductrices, le refroidissement des relations humaines alourdissent notre être. Nous cherchons à nous tirer de ces douleurs par toute sorte de moyens et méthodes. Pourquoi alors rajouter une contrainte en devant déchirer notre cœur ?

En réalité, ce que demande le Seigneur, ce n’est pas nous rajouter une souffrance plus lourde encore. Ce qu’il demande, c’est de reconnaitre que nous ne pouvons pas nous passer de lui. C’est de prendre conscience qu’ « en Dieu seul mon âme se repose » (Ps 62,2). Il voit les poids que nous portons dans notre vie. Il a pitié de la souffrance de ses enfants mais c’est seulement en se tournant vers lui, en les lui confiant, qu’il pourra nous en délivrer. Le psaume 50 rappelle que : « le sacrifice qui plait à Dieu, c’est un esprit brisé ; tu ne repousses pas, ô mon Dieu, un cœur brisé et broyé » (Ps 50,19). Dieu se manifeste à chaque fois que nous crions vers lui. Déchirer son cœur signifie donc nous présenter à lui humblement, en ouvrant nos âmes à lui, en retirant notre carapace, pour qu’il puisse venir guérir en nous ce qui est blessé.

Le Carême est un temps propice à vivre cette expérience. C’est l’expérience du désert, de la pauvreté et de la dépendance en Dieu qui nous est demandé d’explorer. La joie n’est jamais exclue de ce retour à Dieu puisque « le Seigneur est bon pour qui se fie à lui, pour l’âme qui le cherche » (Lam 3,25). Ensemble, reprenons résolument le chemin de la charité en Dieu et en nos frères.

Père Jocelyn Petitfils

La lettre du 2 février

DEUX SEMAINES SUR LA PAROISSE

Samedi 3 février
• Journées d’Amitié : réunion bilan à 10h30
Adoration de 19h au dimanche 8h
Dimanche 4 février
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Louange : Il n’y a plus de temps de louange à 10h30 faute d’animateurs
Repas paroissial partagé vers 12h30
Mercredi 7 février
Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Catéchuménat à 19h45
Chorale à 20h
Catéchistes Rencontre avec le vicaire général à 20h30 à St Martin des Champs
Jeudi 8 février
Retraite « disciple missionnaire »  à 20h30
Samedi 10 février
Eveil à la foi à 10h30
Dimanche 11 février
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Sacrement des malades célébré à la messe de 11h. Contacter un prêtre d’avance pour demander ce sacrement.
Mercredi 14 février
Les Cendres : messes à 12h15 et 18h30
• Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Approfondissement de la foi à 20h
Jeudi 15 février
Retraite « disciple missionnaire »  à 20h30
Vendredi 16 février
Lycéens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Samedi 17 février
Adoration de nuit du samedi 19h au dimanche 8h. Contacter Mme Juliette Dodo (06 46 03 72 45) pour en faire partie après 23h.
Dimanche 18 février
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Repas paroissial partagé vers 12h30

affiche-pour-site-internet-retraite-disciple-missionnaire

En savoir plus sur la retraite

notesChorale Saint Joseph

La chorale répètera le mercredi 7 février à 20h.
Apprentissage des chants ou petit choeur. Vous êtes tous invités à y participer.

elevation 2Adoration du Saint Sacrement

Tous les quinze jours, une nuit d’adoration est organisée pour permettre à chacun de demeurer longuement devant le Saint Sacrement.

Elle débute le samedi après la messe, à 19h, et se termine le dimanche matin à 8h.

À partir de 23h les portes sont fermées jusqu’à 8h pour pouvoir prier en toute sécurité. Pour prendre un temps d’adoration après 23h, inscrivez-vous auprès de Mme Juliette Dodo au 06 46 03 72 45.

Nous avons besoin d’adorateurs qui s’engagent à prendre une tranche horaire pour que l’on puisse organiser un planning qui assure au moins une personne en continu devant le Saint Sacrement de 19h à 8h. Merci de vous inscrire auprès de Mme Dodo.

logo Canal-JeunesCanal-Jeunes

Mercredis 7 et 14 février : rencontres des collégiens dès 16h30. Réunion à 18h
Vendredi 16 février : rencontre des lycéens à 18h.

bible-200Approfondissement de la foi

Prochaine rencontre sur les Actes des Apôtres le 14 février à 20h.

Suivez le lien

logo-dioceseDans le diocèse

• Les conférences de carême 2018 à ND de Paris : La culture, un défi pour l’évangélisation.  Suivez le lien
• Le Cardinal André Vingt-Trois : Parcours et vision
Offres d’emploi
• Anne Hidalgo : Le dialogue est essentiel

Une retraite pour le carême

La retraite « disciple missionnaire ».

C’EST LE COEUR DE JÉSUS dont les apôtres ont besoin. La bonne volonté et l’action sont en effet au service du Règne de Dieu qui est union au Christ. Elle est donc l’oeuvre de Dieu qui se révèle aux personnes et les sanctifie pour vivre en elles.

Durant ce temps de carême, quel meilleur effort de conversion que de vouloir accueillir le Coeur du Christ qui aime, qui désire, qui veut le salut de tout homme ? Entrer dans ses desseins, se laisser pénétrer par sa sagesse, n’est-ce pas ce qu’Il souhaite pour chacun de nous ?

L’histoire de l’évangélisation commence au terme du mystère pascal, le jour de la Pentecôte où les apôtres sortirent pour annoncer la Bonne Nouvelle. Il ne leur donnait pas seulement de l’audace, il leur donnait de parler la langue des hommes, celle qui est comprise universellement : la langue du coeur, lui qui connaît le fond des coeurs. Leurs auditeurs eurent le « coeur bouleversé » (Actes 2, 37).

L’Esprit Saint n’avait pas fait des apôtres des conquérants mais il avait changé leur coeur.  Désormais, leur langue était de feu. Elle portait le feu de l’Amour de Dieu qui brillait sur la face du Christ et éclairait désormais leur visage. Or l’Amour est le plus grand conquérant. Il veut toujours investir de nouvelles personnes. Comme des brindilles dans un brasier, Il embrase les coeurs les plus secs et les plus éloignés.

Nous avons déjà reçu cette grâce et il nous faut toujours la recevoir davantage. Nous la demanderons durant cette retraite. Dans le silence, la paix et l’humilié, qu’il nous apprenne à aimer comme il aime.

Père Jean-Pierre Durand

En savoir plus sur la retraite

note-de-musiqueJésus, toi qui as promis d’envoyer l’Esprit à ceux qui te prient

Ô Dieu, pour porter au monde ton feu, voici l’offrande de nos vies.

Partir en mission, c’est entrer dans la joie de l’Esprit Saint. 

Lorsque Jésus envoya les 72 disciples en mission (Luc 10), ceux-ci devaient se demander par quels moyens ils pourraient remplir une tâche si difficile : préparer la venue du Seigneur dans toutes les localités et villages où il se rendrait. N’était-ce pas hors de leur portée ? De plus, Jésus les prévint de n’emporter ni argent ni sandales et que de surcroît ils partaient comme des agneaux au milieu des loups ! Pauvreté de moyens et hostilité. Mais ils revinrent tout joyeux, nous dit saint Luc (10, 17) car ils avaient vu Dieu à l’oeuvre avec eux. En fait, leur mission avait surtout manifesté la seigneurie du Christ qui n’a de cesse que son Royaume s’étende. Et Jésus lui-même « tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et dit : « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits » (Lc 10, 21).

Le pape François a renouvelé l’envoi en mission de tous les fidèles par l’exhortation apostolique « La joie de l’évangile » avec ces mots : « Ne nous laissons pas voler la joie de l’évangélisation » (n° 83).

L’évangélisation fait partie de notre nature de baptisés. La mettre en oeuvre, c’est donc déployer une partie de notre être chrétien, vivre plus pleinement de la grâce de Dieu qui est la Vie.

Le 19 septembre 2015, Monseigneur André Vingt-Trois s’adressait aux conseils pastoraux des paroisses : « Cette année, je vous propose de prolonger l’action des dernières années par un programme de mission de trois ans : 2015-2018. Ces trois années comporteront trois pistes d’engagement missionnaire parmi lesquels vous choisirez celui ou ceux qui correspondent le mieux à l’histoire de votre communauté, à sa situation actuelle et aux besoins des hommes et des femmes de vos quartiers. Ces trois pistes… peuvent s’exprimer par trois verbes : ANNONCER, PARTAGER, TRANSMETTRE. »

Dans ce quartier particulièrement marqué par la présence des non-chrétiens, où nous avons pris une certaine habitude de sortir, ne serait-ce que pour exister, et après en avoir depuis longtemps parlé en conseil pastoral, il m’a semblé, dans la prière, que le Seigneur nous envoie en mission et également que notre paroisse avait à accentuer sa dynamique missionnaire.

En recevant cette lettre aujourd’hui prenez ces paroles pour vous. Parce que vous êtes un baptisé pratiquant et d’autant plus si vous êtes déjà engagé dans une activité d’église, je vous appelle à prendre part à cette mission paroissiale. On a tous autre chose à faire. Mais la vie du Christ, je le crois, passe pour nous aujourd’hui par le fait d’annoncer la Bonne Nouvelle. Les signes des temps nous le montrent. Ne ratons pas l’occasion. Le Seigneur, nos frères non-croyants et la paroisse ont besoin de vous. Nous irons durant cette mission à la rencontre des mille et un visages du quartier. Cette semaine de mobilisation va vous y préparer. Venez partager la joie de coopérer à l’oeuvre de Dieu dans l’évangélisation.

Père Jean-Pierre Durand

8 février : La retraite « disciple missionnaire »

La lettre de St Joseph du 19 janvier 2018

flyer-semaine-mobilisation

LA SEMAINE DE PRÉPARATION

L’EMI (Équipe Missionnaire Itinérante) rencontrera chacun au cours de la semaine, comme vous le voyez dans le planning ci-dessous et terminera le samedi par une journée de formation à l’évangélisation.

Si vous ne faites partie d’aucun des groupes paroissiaux, venez à la rencontre pour les hommes (le mardi soir) ou pour les femmes (le vendredi soir), ou pour les fidèles de la chapelle Notre-Dame des Malades le vendredi soir.

Nous vous communiquons ci-dessous le planning définitif des rencontres de la semaine.

Lundi Mardi Mercredi

J

o

u

r

n

é

e

15h30 Petits déj des gens de la rue,
Servantes des Pauvres, Le Rocher
salle St Joseph
14h Groupe des Visites à Domicile

salle St Joseph

 

15h30 Les malades

salle 7

S

o

i

r

é

e

20h30 Team noyau & EMI

salle St Joseph

19h30 ECM

salle 6

 

20h30 Les hommes

salle St Joseph

18h Les collégiens

salle St Joseph

 

19h Les animateurs de Canal-Jeunes

salle St Joseph

 

19h45 Le catéchuménat

salle St Joseph

 

20h la liturgie, la prière universelle,
la chorale

Espace St Joseph rdc

 

Jeudi Vendredi Samedi

J

o

u

r

n

é

e

15h Accueil et bénévoles réguliers

salle St Joseph

15h30 Les personnes âgées

salle St Joseph

9h à 18h Formation à l’évangélisation

salles 7 et 10

Déjeuner fourni (s’inscrire sur le tableau dans l’église)

S

o

i

r

é

e

20h Noyau Soirées St Joseph

chapelle Alpert

 

20h30 Les femmes

salle St Joseph

18h Lycéens

salle St Joseph

 

18h les catéchistes

salle 10

 

20h30 Les fidèles de ND des Malades

Chapelle ND des Malades


dimanche 28 janvier
Messes prêchées par l’EMIDéjeuner paroissial habituelsalle 10

Une grande mission paroissiale s’organise pour novembre 2018

Partir en mission, c’est entrer dans la joie de l’Esprit Saint. 

Lorsque Jésus envoya les 72 disciples en mission (Luc 10), ceux-ci devaient se demander par quels moyens ils pourraient remplir une tâche si difficile : préparer la venue du Seigneur dans toutes les localités et villages où il se rendrait. N’était-ce pas hors de leur portée ? De plus, Jésus les prévint de n’emporter ni argent ni sandales et que de surcroît ils partaient comme des agneaux au milieu des loups ! Pauvreté de moyens et hostilité. Mais ils revinrent tout joyeux, nous dit saint Luc (10, 17) car ils avaient vu Dieu à l’oeuvre avec eux. En fait, leur mission avait surtout manifesté la seigneurie du Christ qui n’a de cesse que son Royaume s’étende. Et Jésus lui-même « tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et dit : « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits » (Lc 10, 21).

Le pape François a renouvelé l’envoi en mission de tous les fidèles par l’exhortation apostolique « La joie de l’évangile » avec ces mots : « Ne nous laissons pas voler la joie de l’évangélisation » (n° 83).

L’évangélisation fait partie de notre nature de baptisés. La mettre en oeuvre, c’est donc déployer une partie de notre être chrétien, vivre plus pleinement de la grâce de Dieu qui est la Vie.

Le 19 septembre 2015, Monseigneur André Vingt-Trois s’adressait aux conseils pastoraux des paroisses : « Cette année, je vous propose de prolonger l’action des dernières années par un programme de mission de trois ans : 2015-2018. Ces trois années comporteront trois pistes d’engagement missionnaire parmi lesquels vous choisirez celui ou ceux qui correspondent le mieux à l’histoire de votre communauté, à sa situation actuelle et aux besoins des hommes et des femmes de vos quartiers. Ces trois pistes… peuvent s’exprimer par trois verbes : ANNONCER, PARTAGER, TRANSMETTRE. »

Dans ce quartier particulièrement marqué par la présence des non-chrétiens, où nous avons pris une certaine habitude de sortir, ne serait-ce que pour exister, et après en avoir depuis longtemps parlé en conseil pastoral, il m’a semblé, dans la prière, que le Seigneur nous envoie en mission et également que notre paroisse avait à accentuer sa dynamique missionnaire.

En recevant cette lettre aujourd’hui prenez ces paroles pour vous. Parce que vous êtes un baptisé pratiquant et d’autant plus si vous êtes déjà engagé dans une activité d’église, je vous appelle à prendre part à cette mission paroissiale. On a tous autre chose à faire. Mais la vie du Christ, je le crois, passe pour nous aujourd’hui par le fait d’annoncer la Bonne Nouvelle. Les signes des temps nous le montrent. Ne ratons pas l’occasion. Le Seigneur, nos frères non-croyants et la paroisse ont besoin de vous. Nous irons durant cette mission à la rencontre des mille et un visages du quartier. Cette semaine de mobilisation va vous y préparer. Venez partager la joie de coopérer à l’oeuvre de Dieu dans l’évangélisation.

Père Jean-Pierre Durand

DEUX SEMAINES SUR LA PAROISSE

Dimanche 21 janvier
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Repas paroissial partagé vers 12h30
Lundi 22 au vendredi 26 janvier
Rencontre des paroissiens et des bénévoles pour la mission paroissiale. Voir tableau ci-dessus.
Mercredi 24 janvier
Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
vendredi 26 janvier
Lycéens avec Canal-Jeunes à 18h
Samedi 27 janvier
• Formation à l’évangélisation de 9h à 18h. Accueil à 8h45.
• Messe prêchée par l’EMI
Dimanche 28 janvier
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
• Messes prêchées par l’EMI
Repas paroissial partagé vers 12h30
Mercredi 31 janvier Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Jeudi 1er février Soirée Saint Joseph à 20h
Samedi 3 février
Adoration de nuit du samedi 19h au dimanche 8h. Contacter Mme Juliette Dodo (06 46 03 72 45) pour en faire partie après 23h.
Dimanche 4 février
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Repas paroissial partagé vers 12h30

logo-st-joseph-2Soirée Saint Joseph

Prochaine soirée le jeudi 1er février à 20h

Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Mt11.28

Suivez le lien

logo Canal-JeunesCanal-Jeunes

Mercredis 24 et 31 janvier : rencontres des collégiens dès 16h30. Réunion à 18h
Vendredi 26 janvier rencontre des lycéens à 18h

bible-200Approfondissement de la foi

Prochaine rencontre sur les Actes des Apôtres le 14 février à 20h.

Suivez le lien

logo-dioceseDans le diocèse

Mgr Michel Aupetit : Ses voeux pour l’année 2018
• interview par Europe 1 le 16 janvier
• Portrait par KTO

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Le saviez-vous ? Comme chaque année depuis 1908, du 18 au 25 janvier, les chrétiens vivent une semaine toute particulière consacrée à prier pour leur unité. J’avais déjà entendu parler de cette semaine. Mais, jusqu’à présent, je me disais que c’était seulement pour favoriser l’œcuménisme entre les différentes confessions chrétiennes (catholiques, protestants, orthodoxes). Il s’agit en effet d’un des principaux buts de cette semaine. Mais, ce serait limiter l’enjeu d’une telle démarche. Cette semaine nous est donnée aussi pour qu’une nouvelle communion se vive au sein de nos communautés chrétiennes propres. Le Christ est le ciment de notre unité. Il est bon de lire ou de relire à cette occasion l’épitre aux Corinthiens dont c’est un thème central. Au tout début de sa lettre, saint Paul écrit : « Je vous exhorte, frères, au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à avoir tous un même langage ; qu’il n’y ait point de scission parmi vous, mais soyez parfaitement unis dans un même esprit, et un même sentiment » (I Co 1,10).

Notre année en paroisse tournée vers la mission et dont une étape plus concrète va se vivre la semaine du 22 au 28 janvier, est une opportunité pour que dans notre communauté chrétienne se tisse un nouvel élan d’unité. Un bon exercice pratique que je nous propose de faire est de noter sur un papier le nom de toutes les personnes que chacun de nous connaissons à la paroisse. Peut-être, cette liste sera courte… Bonne occasion de l’agrémenter de nouveaux noms en allant à la rencontre de nouvelles personnes ! Présentons-les durant cette semaine à l’intercession de saint Joseph, qui a été le gardien de la sainte Famille et de son unité. Un autre exercice pratique serait un défi cette fois : déterminer quelle personne de la paroisse j’aurai envie de mieux connaitre ? Osons nous inviter les uns chez les autres pour un café, un repas ou une soirée de détente. ‘’Moi, j’aime beaucoup les jeux de société, pourquoi pas inviter d’autres paroissiens à un temps fraternel ?’’ La communion sera vraiment missionnaire si d’abord nous nous connaissons et si nous nous aimons. « C’est à l’amour que vous avez les uns pour les autres que tous connaîtront que vous êtes mes disciples » (Jean (13,35) avoue Jésus. Dieu nous a mis ensemble dans ce quartier. C’est qu’il a surement un projet derrière la tête. Faisons-lui confiance ! Prions pour l’unité de la famille chrétienne rassemblée à St Joseph.

Père Jocelyn Petitfils

Partir en mission, c’est entrer dans la joie de l’Esprit Saint.

Lorsque Jésus envoya les 72 disciples en mission (Luc 10), ceux-ci devaient se demander par quels moyens ils pourraient remplir une tâche si difficile : préparer la venue du Seigneur dans toutes les localités et villages où il se rendrait. N’était-ce pas hors de leur portée ? De plus, Jésus les prévint de n’emporter ni argent ni sandales et que de surcroît ils partaient comme des agneaux au milieu des loups ! Pauvreté de moyens et hostilité. Mais ils revinrent tout joyeux, nous dit saint Luc (10, 17) car ils avaient vu Dieu à l’oeuvre avec eux. En fait, leur mission avait surtout manifesté la seigneurie du Christ qui n’a de cesse que son Royaume s’étende. Et Jésus lui-même « tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et dit : « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits » (Lc 10, 21).

Le pape François a renouvelé l’envoi en mission de tous les fidèles par l’exhortation apostolique « La joie de l’évangile » avec ces mots : « Ne nous laissons pas voler la joie de l’évangélisation » (n° 83).

L’évangélisation fait partie de notre nature de baptisés. La mettre en oeuvre, c’est donc déployer une partie de notre être chrétien, vivre plus pleinement de la grâce de Dieu qui est la Vie.

Le 19 septembre 2015, Monseigneur André Vingt-Trois s’adressait aux conseils pastoraux des paroisses : « Cette année, je vous propose de prolonger l’action des dernières années par un programme de mission de trois ans : 2015-2018. Ces trois années comporteront trois pistes d’engagement missionnaire parmi lesquels vous choisirez celui ou ceux qui correspondent le mieux à l’histoire de votre communauté, à sa situation actuelle et aux besoins des hommes et des femmes de vos quartiers. Ces trois pistes… peuvent s’exprimer par trois verbes : ANNONCER, PARTAGER, TRANSMETTRE. »

Dans ce quartier particulièrement marqué par la présence des non-chrétiens, où nous avons pris une certaine habitude de sortir, ne serait-ce que pour exister, et après en avoir depuis longtemps parlé en conseil pastoral, il m’a semblé, dans la prière, que le Seigneur nous envoie en mission et également que notre paroisse avait à accentuer sa dynamique missionnaire.

En recevant cette lettre aujourd’hui prenez ces paroles pour vous. Parce que vous êtes un baptisé pratiquant et d’autant plus si vous êtes déjà engagé dans une activité d’église, je vous appelle à prendre part à cette mission paroissiale. On a tous autre chose à faire. Mais la vie du Christ, je le crois, passe pour nous aujourd’hui par le fait d’annoncer la Bonne Nouvelle. Les signes des temps nous le montrent. Ne ratons pas l’occasion. Le Seigneur, nos frères non-croyants et la paroisse ont besoin de vous. Nous irons durant cette mission à la rencontre des mille et un visages du quartier. Cette semaine de mobilisation va vous y préparer. Venez partager la joie de coopérer à l’oeuvre de Dieu dans l’évangélisation.

Père Jean-Pierre Durand

Voir la semaine de préparation à la mission

La lettre du 6 janvier

 

flyer-semaine-mobilisation

Une grande mission paroissiale s’organise pour novembre 2018

Partir en mission, c’est entrer dans la joie de l’Esprit Saint. 

Lorsque Jésus envoya les 72 disciples en mission (Luc 10), ceux-ci devaient se demander par quels moyens ils pourraient remplir une tâche si difficile : préparer la venue du Seigneur dans toutes les localités et villages où il se rendrait. N’était-ce pas hors de leur portée ? De plus, Jésus les prévint de n’emporter ni argent ni sandales et que de surcroît ils partaient comme des agneaux au milieu des loups ! Pauvreté de moyens et hostilité. Mais ils revinrent tout joyeux, nous dit saint Luc (10, 17) car ils avaient vu Dieu à l’oeuvre avec eux. En fait, leur mission avait surtout manifesté la seigneurie du Christ qui n’a de cesse que son Royaume s’étende. Et Jésus lui-même « tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint et dit : « Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l’avoir révélé aux tout-petits » (Lc 10, 21).

Le pape François a renouvelé l’envoi en mission de tous les fidèles par l’exhortation apostolique « La joie de l’évangile » avec ces mots : « Ne nous laissons pas voler la joie de l’évangélisation » (n° 83).

L’évangélisation fait partie de notre nature de baptisés. La mettre en oeuvre, c’est donc déployer une partie de notre être chrétien, vivre plus pleinement de la grâce de Dieu qui est la Vie.

Le 19 septembre 2015, Monseigneur André Vingt-Trois s’adressait aux conseils pastoraux des paroisses : « Cette année, je vous propose de prolonger l’action des dernières années par un programme de mission de trois ans : 2015-2018. Ces trois années comporteront trois pistes d’engagement missionnaire parmi lesquels vous choisirez celui ou ceux qui correspondent le mieux à l’histoire de votre communauté, à sa situation actuelle et aux besoins des hommes et des femmes de vos quartiers. Ces trois pistes… peuvent s’exprimer par trois verbes : ANNONCER, PARTAGER, TRANSMETTRE. »

Dans ce quartier particulièrement marqué par la présence des non-chrétiens, où nous avons pris une certaine habitude de sortir, ne serait-ce que pour exister, et après en avoir depuis longtemps parlé en conseil pastoral, il m’a semblé, dans la prière, que le Seigneur nous envoie en mission et également que notre paroisse avait à accentuer sa dynamique missionnaire.

En recevant cette lettre aujourd’hui prenez ces paroles pour vous. Parce que vous êtes un baptisé pratiquant et d’autant plus si vous êtes déjà engagé dans une activité d’église, je vous appelle à prendre part à cette mission paroissiale. On a tous autre chose à faire. Mais la vie du Christ, je le crois, passe pour nous aujourd’hui par le fait d’annoncer la Bonne Nouvelle. Les signes des temps nous le montrent. Ne ratons pas l’occasion. Le Seigneur, nos frères non-croyants et la paroisse ont besoin de vous. Nous irons durant cette mission à la rencontre des mille et un visages du quartier. Cette semaine de mobilisation va vous y préparer. Venez partager la joie de coopérer à l’oeuvre de Dieu dans l’évangélisation.

Père Jean-Pierre Durand

LA SEMAINE DE PRÉPARATION

L’EMI (Équipe Missionnaire Itinérante) rencontrera chacun au cours de la semaine, comme vous le voyez dans le planning ci-dessous et terminera le samedi par une journée de formation à l’évangélisation.

Si vous ne faites partie d’aucun des groupes paroissiaux, venez à la rencontre pour les hommes (le mardi soir) ou pour les femmes (le vendredi soir).

planning-1-semaine-de-mobilisation

planning-2-semaine-mobilisation

Deux semaines sur la paroisse

Samedi 6 janvier
• La Messe anticipée n’aura pas lieu, pour se rendre à la cathédrale à l’installation du nouvel archevêque à 18h30
Adoration de nuit du samedi 19h au dimanche 8h. Contacter Mme Juliette Dodo (06 46 03 72 45) pour en faire partie
Dimanche 7 janvier
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
• Epiphanie du Seigneur Messes avec galettes des Rois à 9h30 (ND des Malades) et 11h à St Joseph Artisan
Repas paroissial partagé vers 12h30
Mercredi 10 janvier
Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Catéchuménat à 20h
chorale à 20h
Jeudi 11 janvier Soirée Saint Joseph de prière pour tous à 20h
Samedi 13 janvier Eveil à la foi à 10h30
Dimanche 14 janvier
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Repas paroissial partagé vers 12h30
Mercredi 17 janvier
Collégiens avec Canal-Jeunes dès 16h30. Réunion à 18h
Approfondissement de la foi à 20h
Vendredi 19 janvier
• Pas de messe à 12h15 (les prêtres sont à Paray le Monial pour 3 jours de travail avec les responsables de la Communauté de l’Emmanuel)
• Rencontre des lycéens à 18h avec Canal-Jeunes
Samedi 20 janvier
• Pas de messe à 12h15 (idem)
Adoration de nuit du samedi 19h au dimanche 8h. Contacter Mme Juliette Dodo (06 46 03 72 45) pour en faire partie
Dimanche 21 janvier
Petits déjeuners des gens de la rue, rendez-vous à 8h15 salle St Joseph
Repas paroissial partagé vers 12h30

Dans le diocèse

Installation du nouvel archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, le samedi 6 janvier à 18h30 à la cathédrale ND de Paris.

Le diocèse reçoit son nouvel archevêque, nous sommes tous invités à participer à la célébration à la cathédrale. Il n’y aura pas de messe à 18h à St Joseph Artisan le samedi 6 janvier.
Suivez le lien

Soirée Saint Joseph

Prochaine soirée le jeudi 11 janvier à 20h

Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Mt11.28

Suivez le lien

Petits des des gens de la rue

Les petits déjeuners distribués aux gens de la rue auront lieu le 24 décembre.
Rendez-vous à 8h15 le dimanche à la salle Saint Joseph.

Suivez le lien

Approfondissement de la foi

Prochaine rencontre sur les Actes des Apôtres le 17 janvier à 20h.

Suivez le lien

Canal-Jeunes

Mercredis 10 et 17 janvier : rencontres des collégiens dès 16h30. Réunion à 18h
Vendredi 19 janvier rencontre des lycéens à 18h

 

Lettre de Saint Joseph du 23 décembre

joyeux-noel

conte-noel

 

Messes et veillées de Noël :

Voir le détail

 

Deux semaines sur la paroisse

Samedi 23 décembre Messe anticipée du 4e dimanche de l’avent à 18h
Dimanche 24 décembre
Petits déjeuners des gens de la rue, 8h15
Louange à 10h30
• 4e dimanche de l’avent Messes à 9h30 (ND des Malades) et 11h à St Joseph Artisan
Repas paroissial partagé vers 12h30
Repas pour les personnes démunies vers 12h30
Fête de Noël
– 18h Veillée suivie de la messe de Noël de la veille au soir
– 23h Veillée suivie de la messe de la nuit
Lundi 25 décembre Fête de Noël
– 9h30 Messe de l’aurore (ND des Malades)
– 11h Messe du jour
Dimanche 31 décembre
Lundi 1er janvier Fête de Marie Mère de Dieu messe à 18h30
Samedi 6 janvier Installation du nouvel Archevêque Messe à la cathédrale à 18h30
➡️ Pas de messe à 18h à St Joseph Artisan
Dimanche 7 janvier Epiphanie du Seigneur Messes à 9h30 (ND des Malades) et 11h. Galettes des rois après chaque messe.
Louange, Repas paroissial partagé et confession/Adoration aux heures habituelles

Informations et événements

logo-dioceseDans le diocèse

Installation du nouvel archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit, le samedi 6 janvier à 18h30 à la cathédrale ND de Paris.

Le diocèse reçoit son nouvel archevêque, nous sommes tous invités à participer à la célébration à la cathédrale. Il n’y aura pas de messe à 18h à St Joseph Artisan le samedi 6 janvier.

logo-denier-copie-2Denier de l’Eglise

Ce sont les derniers jours pour participer au denier de l’église pour l’année 2017.

Le denier de l’Eglise concerne aussi les jeunes :

rue de la Fraternite 450Déjeuner du dimanche

Le repas paroissial partagé aura lieu le dimanche 24 décembre.
Apportez un plat à partager sur le buffet.

logo-st-joseph-2Soirée Saint Joseph

Prochaine soirée le jeudi 11 janvier à 20h

Venez à moi vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Mt11.28

Suivez le lien

sdf-400Petits des des gens de la rue

Les petits déjeuners distribués aux gens de la rue auront lieu le 24 décembre.

Rendez-vous à 8h15 le dimanche à la salle Saint Joseph.

Suivez le lien

bible-200Approfondissement de la foi

Prochaine rencontre le 17 janvier à 20h.

Suivez le lien

 

À noter dans l’agenda

Mercredi 10 janvier Répétition de la chorale à 20h
Jeudi 11 janvier Soirée de prière Saint Joseph à 20h
Mercredi 17 janvier Approfondissement de la foi à 20h