Saint Joseph

L’évangile ne rapporte qu’une seule parole prononcée par Joseph : « Jésus », le nom de son fils. C’est le nom que l’ange lui avait dit de donner à l’enfant. Joseph est silencieux. Marie a déjà donné l’acquiescement radical et pur à l’annonce de l’Incarnation. L’effacement de Joseph permet à la Parole divine de se dire, d’être recueillie, message de l’Amour divin offert en Jésus. Le silence n’est pas l’amour mais « sa précaution » (saint Jean de la Croix).
Joseph apprend à son fils Jésus le métier de charpentier, mais aussi à être un homme. Par Joseph, Jésus est juif. Il entre dans son patrimoine culturel et religieux, les traditions de son peuple. Ce testament spirituel par lequel le peuple de Dieu entre en relation avec le Père. « La vocation spirituelle de Joseph consiste en cette pédagogie d’aider l’humanité de Jésus à entrer parfaitement en sa filiation divine » (Mgr Dominique Rey). Joseph est pour Jésus comme une icône du Père. Il donne l’exemple de la docilité à Dieu : il lui obéit dans la foi. A la parole de l’ange, il emmène sa famille en Egypte. Toujours à la parole de l’ange, il la ramène en terre sainte et c’est encore en lui obéissant qu’ils s’installent en Galilée. Pour devenir père, il doit d’abord apprendre à croire dans le Père.
Samedi 19 mars, nous fêterons Saint Joseph, époux de la Vierge Marie : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse (Mt 1, 20). L’irruption de Dieu dans la vie de celle qu’il a choisie le plonge dans le doute. Il connaît trop bien la pureté et la sainteté de Marie pour s’immiscer dans le projet de Dieu. La parole de l’ange lui donne sa mission d’époux de la Mère de Dieu dans la chasteté. Joseph, l’homme juste (Mt 1, 1) y répond avec foi.
Ce samedi 19 mars, en fêtant saint Joseph, le saint patron et protecteur de notre paroisse (comme vous le verrez dans l’exposition sur l’histoire de la paroisse), en célébrant saint Joseph le « rassembleur », en hébreu, celui auprès de qui on grandit, en le suivant en procession, en le priant, puissions-nous grandir nous aussi dans la foi et dans notre mission et d’y faire grandir les autres. Confions-lui en particulier les pères et les époux de notre paroisse.

Père Jean-Pierre Durand

Une réflexion sur « Saint Joseph »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*