Bon comme le Seigneur est bon

On voyait à la TV il y a quelques temps une brave dame qui en était venue à promener son chien dans son quartier en se munissant d’un pistolet à grenaille. Après tout, elle a bien le droit de se défendre. On vit dans un monde violent, peut être pas plus qu’à une autre époque, mais le fait est qu’il est violent.  À trop regarder cette violence, ne le devenons-nous pas nous-mêmes ?

Les paroles du Seigneur des deux prochains dimanches nous prennent à contre-pied : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux » ; « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous ». Comment les comprendre ? Comment les mettre en pratique ?

Une figure, entre autres, nous montre le chemin : Charle de Foucauld (assassiné le 1er déc. 1916).

Mgr Maurice Bouvier, postulateur de sa cause de canonisation :

Le contact que Charles de Foucauld désire avoir en permanence avec Celui qui est son « Modèle Unique », son Frère bien-aimé dont il veut être le « petit frère » [Jésus], se réalise de façon privilégiée par son amour de l’Evangile et de l’Eucharistie. Il a passé de longs moments à lire et à méditer l’Evangile où il retrouve les paroles et les exemples de Jésus qu’il veut imiter et suivre par amour, et il conseille à ses amis de mettre dans leur vie ces moments d’intimité avec le Seigneur : « Il faut tâcher de vous imprégner de l’esprit de Jésus en lisant et relisant, méditant et reméditant sans cesse ses paroles et ses exemples : qu’ils fassent dans nos âmes comme la goutte d’eau qui tombe et retombe sur une dalle toujours à la même place… ». Il a aussi passé de longs moments devant le Saint Sacrement où sa foi lui dit que Jésus est présent avec toute sa puissance de salut pour le monde. Ainsi Charles de Jésus a-t-il été fidèle à ces « deux tables » où, selon la foi de l’Eglise, Jésus continue sa présence au milieu des siens « tous les jours jusqu’à la fin des temps ».

Père Jean-Pierre Durand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*