img_6897-copie

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Le saviez-vous ? Comme chaque année depuis 1908, du 18 au 25 janvier, les chrétiens vivent une semaine toute particulière consacrée à prier pour leur unité. J’avais déjà entendu parler de cette semaine. Mais, jusqu’à présent, je me disais que c’était seulement pour favoriser l’œcuménisme entre les différentes confessions chrétiennes (catholiques, protestants, orthodoxes). Il s’agit en effet d’un des principaux buts de cette semaine. Mais, ce serait limiter l’enjeu d’une telle démarche. Cette semaine nous est donnée aussi pour qu’une nouvelle communion se vive au sein de nos communautés chrétiennes propres. Le Christ est le ciment de notre unité. Il est bon de lire ou de relire à cette occasion l’épitre aux Corinthiens dont c’est un thème central. Au tout début de sa lettre, saint Paul écrit : « Je vous exhorte, frères, au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, à avoir tous un même langage ; qu’il n’y ait point de scission parmi vous, mais soyez parfaitement unis dans un même esprit, et un même sentiment » (I Co 1,10).

Notre année en paroisse tournée vers la mission et dont une étape plus concrète va se vivre la semaine du 22 au 28 janvier, est une opportunité pour que dans notre communauté chrétienne se tisse un nouvel élan d’unité. Un bon exercice pratique que je nous propose de faire est de noter sur un papier le nom de toutes les personnes que chacun de nous connaissons à la paroisse. Peut-être, cette liste sera courte… Bonne occasion de l’agrémenter de nouveaux noms en allant à la rencontre de nouvelles personnes ! Présentons-les durant cette semaine à l’intercession de saint Joseph, qui a été le gardien de la sainte Famille et de son unité. Un autre exercice pratique serait un défi cette fois : déterminer quelle personne de la paroisse j’aurai envie de mieux connaitre ? Osons nous inviter les uns chez les autres pour un café, un repas ou une soirée de détente. ‘’Moi, j’aime beaucoup les jeux de société, pourquoi pas inviter d’autres paroissiens à un temps fraternel ?’’ La communion sera vraiment missionnaire si d’abord nous nous connaissons et si nous nous aimons. « C’est à l’amour que vous avez les uns pour les autres que tous connaîtront que vous êtes mes disciples » (Jean (13,35) avoue Jésus. Dieu nous a mis ensemble dans ce quartier. C’est qu’il a surement un projet derrière la tête. Faisons-lui confiance ! Prions pour l’unité de la famille chrétienne rassemblée à St Joseph.

Père Jocelyn Petitfils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*