Visites à domicile

Depuis novembre 2016 , nous sommes 8 (6 paroissiens et les pères Jean-Pierre et Jocelyn)  a faire  des visites à domicile .

Nous allons dans le quartier, rencontrer plus spécialement les parents d’enfants du catéchisme, ceux qui ont demandé le baptême d’un enfant et les couples s’étant mariés ou préparés au mariage à Saint Joseph artisan.

Missionnaire, nous ne le sommes vraiment que si nous acceptons de nous déposséder de nous même en nous laissant conduire, au sein de la rencontre de l’autre , par l’esprit saint et la force de celui qui nous envoie.

L’autre c’est l’inconnu, mais il a besoin d’être reconnu et entendu car c’est notre frère en Jésus Christ et nous lui devons toute notre attention dans l’écoute de ce qu’il dit et de ce qu’il vit.

Prendre le temps d’écouter la personne , c’est lui permettre de clarifier et d’approfondir ses  difficultés ou ses peurs, mais aussi  ses joies, ses besoins et ses désirs profonds .

Au travers les visites à domicile, on expérimente à la fois la proximité bienveillante et fraternelle avec nos frères voisins de quartier, mais aussi la façon unique et personnelle qu’a le seigneur  d’appeler chacun de nous.

Il nous a montré avec force que les attentes et les désirs profonds (parfois enfouis) de nos voisins connus ou inconnus sont bien plus grands qu’on ne le pense et notre joie est de croire que le seigneur répond à chacun.

Parfois nous sommes les heureux témoins de personnes rencontrées en visites à domicile, qui décident d’assister à nouveau à la messe, d’inscrire leur enfant à l’éveil à la foi ou d’y participer, de rencontrer un prêtre ,de rendre un service ,d’approfondir sa foi…

Nous comptons sur vos prières afin de nous aider à poursuivre cette aventure en nous laissant bousculer par l’esprit saint.

Si ce dernier vous appelle à nous rejoindre, n’hésitez pas à contacter le Père Jean-Pierre  ou Sophie Bedon.

29 mars 2018

Bruno Bigoy et Sophie Bedon


Par son incarnation, Jésus, est « sorti du sein du Père » pour aller à la rencontre de l’humanité. C’est lui qui nous envoie à la suite des disciples, et nous invite à manifester l’Amour et la Miséricorde du Père pour tous les hommes. « Partons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame la Bonne Nouvelle ; car c’est pour cela que je suis sorti » (Mc1,38).

Il nous envoie visiter les personnes chez elles, établir une relation bienveillante de proximité. Non pas pour convaincre ou convertir mais pour porter Sa paix, Son Amour et Sa Miséricorde, témoigner de ce qu’il fait dans nos vies, partager la joie de l’évangile et prier avec les personnes…

C’est un acte de foi qui a  renouvelé la vie de bien des  paroisses. Penser que nous ne sommes pas capables, pas prêts, pas assez formés est une grâce qui nous protège pour nous abandonner et faire confiance à Dieu, qui seul touche les cœurs. Nous ne sommes pas seuls, l’Esprit  saint  ouvre à la charité vraie, prépare les cœurs et permet d’avoir les gestes et les paroles justes.

Concrètement, il s’agit d’aller deux par deux visiter en premier lieu les personnes du quartier qui ont déjà eu un contact avec la paroisse mais qui ne la fréquentent plus ou très peu aujourd’hui. Par exemple les familles qui ont demandé le baptême d’un enfant ou ceux qui se sont mariés à Saint joseph Artisan.

Nous avons choisis de nous organiser de façon très souple en binômes constitués d’une personne ayant déjà fait des visites à domicile et d’une novice. Chaque binôme décidera du jour et de l’heure des visites selon ses possibilités.

Si vous avez ne serait-ce qu’une heure ou deux par mois,  tous les 15  jours ou encore toutes les 3 semaines, venez en parler au Père Jean-pierre ou au Père Jocelyn qui font bien sûr aussi parti des binômes.

Nous avons aussi besoin de personnes qui portent cette mission au quotidien dans leur prières.

« Dieu a visité son peuple » (Lc 7, 16) et il continue de le faire aujourd’hui avec nous.

« Allez donc ! de toutes les nations faites des disciples… et moi je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » a dit le Seigneur (Mt 28, 19-20)

le 6 octobre 2016
Sophie Bedon
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*